Partagez | 
 

 ANDY◗ Quoique moi j’ai connu un choux farcis, c’était un sale coup.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
☞ CONNERIES : 108
☞ AVATAR : A big blonde wolf ♥

MessageSujet: ANDY◗ Quoique moi j’ai connu un choux farcis, c’était un sale coup.    Mar 1 Juil - 15:21

Andy Jones Hawkins
Laura Vandervoort ♥️
On dit bonjour quand on est poli, si tu n'es pas joli, soit un peu poli, c'est ce que ma maman m'a toujours dit. Il faut toujours écouter ses parents, sauf quand ils radotent, là tu peux passer. Les parents ne disent pas toujours la vérité, ils ont été jeunes avant comme toi et moi, wait, tu as quel âge déjà toi ? Je t'ai dit bonjour en arrivant, je n'y peux rien si tu as la mémoire qui flanche. Je vais bientôt prendre 29 ans mon cher, tu penseras à m'offrir un cadeau. Je vois, oui je vois je te dis, si je te dis que je vois c'est que je vois, mais tu es natif d'ici ? Pardonne-moi, ma mémoire me joue des tours et puis je suis sûr que tu es un alien. Je suis Australienne, enfin je suis née en Tasmanie, c'est une ile au large de l'Australie donc je suis bien Australienne. J'ai aussi des origines Norvégienne par ma mère, d'où ma blondeur, non je rigole mes deux parents sont blonds. Et pour ta gouverne, je ne suis pas un alien, je suis blonde, mais je ne ressemble pas à Stitch, il ne faut pas abuser non plus.Ah tu vois, qu'est-ce que je disais, j'ai toujours raison, oui et même quand j'ai tort, j'ai raison. C'est une chose à savoir, le chef a toujours raison. Tu dois me comprendre pour ça ? Que tu sois en haut ou en bas de l'échelle, tu me comprends, n'est-ce pas ? Tu veux vraiment qu'on parle d'autorité ? Si tu veux savoir ce que je fais dans la vie, je suis actuellement jardinier, ou il n'y a pas vraiment de féminin, si je dis jardinière, cela peut prêter à confusion et on peut e prendre pour le "truc" qui contient des fleurs. J'ai été danseuse dans le temps, mais ça c'était avant, une autre vie, une autre époque. Qu'est-ce que je disais, le pouvoir est maître de tout, j'aime avoir du pouvoir, pas toi ? C'est plaisant de savoir que les gens ne peuvent rien faire contre toi, oh mais je te rassure j'ai des défauts comme tout le monde et toi ? Je dirais que je suis têtue, indépendante, j'ai un fort caractère, je ne dis pas ce que je ressens, on a souvent cru que j'étais insensible alors que non. J'ai une putain de fierté, un peu comme les mecs, en même temps, j'ai été éduqué comme un homme... Hum... assez rancunière, parfois tête en l'air, j'ai mes défauts quoi. Je suis loin d'être parfaite. Je tacherai de m'en souvenir, je ne voudrais pas te contrarier et faire sortir le Hulk qui est en toi. Je suis sûr que tu dois avoir des qualités ? Tu ne peux pas juste être idiot et vert. J'aimerai pas être Hulk, ça ne doit pas être facile tous les jours. Je suis quelqu'un de spontanée, je tiens à mes convictions, je suis une battante, souriante, chaleureuse, assez pacifiste, je lutte pour la cause animal, c'est pour ça que je suis végétarienne. Je suis ouverte d'esprit et naturelle, pas de faux semblant chez moi.Oui bon je me suis peut-être trompé... Effectivement tu es bon à jeter, qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de toi ? Au fait c'est quoi déjà ton patronyme ? Oui ton identité si tu préfères. Mon patronyme de naissance c'est Andy Jones Jefferson Cohle. Je compte bientôt récupérer mon nom de jeune fille... Non ça me dit rien, je me demande si Phoebe pourrait s'occuper de toi. C'est une bonne personne, unique en son genre, je suis sûr qu'elle t'apportera beaucoup, ta vie va être différente à présent, elle va briller et les gens vont t'adorer. Justement en parlant de gens, tu as peut-être déjà quelqu'un qui t'adore ? Je ne sais pas s'il m'adore, en tout cas je veux plus le voir, oui je suis mariée, mais plus pour longtemps. J'ai juste une horreur des papiers et je recule un peu trop, mais ça ne va pas tarder. Oh je vois, en fait non je vois pas, tu es étrange mon ami. Tu es pressé ? Tu penses que j'en ai fini avec toi ? Et bien figure toi que non, si tu devais renaître en quelque chose tu opterais pourquoi ? Une marguerite, j'aime les fleurs, ainsi que les animaux et ils me le rendent bien. Intéressant, moi j'aimerai revenir en étant une chèvre, ça doit être sympa de brouter toute la journée. Enfin tu me diras chacun ses préférences, tiens en parlant de ça, tu aimes quoi ? Je dirais bien j'ai une préférence pour les animaux, mais ta question est rempli de sous entendu. Je vais te dire que je suis hétérosexuelle, ayant un amour inconditionnel pour mon chien. Mon doudou ♥ Je t'aurai bien dit comme moi, mais je ne vois pas l'intérêt de préféré telle espèce à une autre. Mais oui nous avons bientôt fini, calme toi. Une dernière pour la route, si tu devais opter pour un super héros, tu prendrais qui ? Supergirl sans hésitation mon cher Albert ! Choix vraiment... Oh je n'avais pas vu l'heure, tu es libre, merci d'avoir pris le temps de répondre à mon questionnaire.

   
parlons un peu

    Aujourd'hui je n'ai pas envie d'être original, je sais que cela peut-être étrange, mais je vais me comporter comme n'importe quel spécimen se trouvant dans cette ville. Oui je peux le faire, la preuve, pourquoi tu es venu t'installer là ? Bon si tu es natif d'ici, il y a bien une raison qui t'a poussé à rester ? Il paraît que l'herbe est toujours plus verte ailleurs, tu ne trouves pas ? Effectivement l'herbe est plus verte ailleurs, mais s'il n'y a que ça, je peux m'en charger. Je suis venue ici pour rejoindre ma meilleure amie, elle est un peu comme une sœur pour moi. Je te parle d'Emma Bing, tu ne peux pas, ne pas la connaître, je l'ai rencontré assez jeune et se fut un coup de foudre entre nous. Depuis on ne s'est jamais quitté, je l'ai rejoins dans sa ville natale après le départ de Scotty, j'avais besoin de soutient. C'est ici que j'ai mes plus beaux souvenirs et puis ma sœur a débarqué, j'ai dû quitter Wollo pendant un temps, mais me revoilà. Je tourne la page sur mon passé à présent, un nouveau départ s'offre à moi. Enfin je dois régler deux trois choses avant, comme divorcer par exemple.

    Est-ce que tu aimes les tomates ? Moi pas vraiment, tiens c'est quoi ton plat favoris et celui que tu détestes. Oh puis soyons fous, quel légume tu vénères et celui qui te fait horreur ? Les légumes j'adoooooooooore ça, je pourrai en manger tout le temps. Je ne suis pas végétarienne pour rien ! Tu m'as prises pour quoi ? Je te dirais que j'aime le chou, à toutes les sauces, oui je le cuisine vraiment bien. J'ai eu pendant un long moment un souci avec les bananes, fruit préféré de mon père. Maintenant c'est moyen, je n'approuve pas complétement, mais je peux supporter l'odeur et tout ce qui va avec.

    Question bonus, quelle est la première chose que tu fais en te levant et bien sûr la dernière en te couchant ? Surprend-moi ! J'embrasse et câline mon doudou que cela soit en me levant tout comme en me couchant. Je m'occupe de lui, du début jusqu'à la fin, son amour m'est vraiment précieux en ce moment. J'ai besoin de lui.
   
(c) shiya

   
T'es quel genre de Minion ?
Voici venu le temps des rires et des chants sur l'île aux minions, c'est tous les jours la fête et les potatoes. Et toi tu es qui ? TAZ pour tout le monde et mamy cha pour les intimes    Ah ! Non... jamais entendu parler, désolé de t'avoir fait une fausse joie. Tu n'es pas d'ici, ce monde t'es inconnu, n'est-ce pas ?Je viens du Nord et par tous les moyens j'y resterai    Hum... Effectivement, c'est pas tout proche, mais tu passes souvent par ici ? Aussi souvent que je le peux, pour l'instant une fois par jour, voir plus mais l'été arrive   Et bien tu m'en vois fort heureux et tu penses quoi de mon royaume ? Beh c'est un peu mon bébé, je ne vois pas comment je ne pourrais pas l'aimer ?   Tu m'en vois fort heureux ! Finalement je vais te garder, tu m'as l'air fort sympathique. Une dernière chose a ajouté ?  L'premier qui touche à Allan j'le tue   

   
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 108
☞ AVATAR : A big blonde wolf ♥

MessageSujet: Re: ANDY◗ Quoique moi j’ai connu un choux farcis, c’était un sale coup.    Mar 1 Juil - 15:21

Kids, don’t buy drugs... Become a pop-star and they give them to you for free! 

   
I will always choose you.
Tu t’rappelles quand t’étais gamine, les livres de coloriages ? Moi j’les aimais pas. C’est vrais quoi, si j’ai envie de dessiner une maison, j’veux pas qu’un abruti décide à ma place à quoi elle doit ressembler !

"C'est une fille !" L'infirmière criait en direction du papa, qui venait d'ouvrir grand les yeux. Il n'en croyait pas ses oreilles, non cela ne pouvait pas être vrai, l'infirmière c'était trompé. Elle se dirigea pourtant vers lui, le bébé dans les bras. "Vous voulez la prendre Monsieur Cohle ?" Il arqua un sourcil. "Vous voulez dire le ?" "Non c'est une fille, félicitations." Elle posa le bébé dans ses bras sans qu'il n'est le temps de dire quoique ce soit. Une fille ? Il regarda le bébé qui gigotait dans ses bras, ils se regardèrent un instant, puis elle se mit à crier de toutes ses forces. Il tendit le bébé à l'infirmière et sortit de la chambre. Une fille ? On lui avait pourtant annoncé qu'il aurait un garçon, il avait tout préparé en l'honneur de ce futur petit Colhe. "Monsieur Colhe" Il se retourna pour voir l'infirmière. "Il faut lui donner un prénom à ce petit ange, votre femme a dit que c'était vous qui l'aviez" Il scruta l'infirmière de la tête au pied. "Andy" Court, direct, bref, il donna sa blouse au passage à l'infirmière et sortit du bâtiment. Le destin avait décidé de lui donner une fille, au lieu du garçon tant convoité, il ferait avec, il n'avait pas le choix, Andy sera son garçon tout de même.

Pomme de reinette et pomme d'apis, tapis, tapis gris. C'est comment qu'il dit déjà Scotty ? Ah non pomme de terre et... "Andy descends" Mince ! J'ai perdu ce que j'étais en train de pensée. C'est à cause de papa, moi je ne voulais pas dire ça, enfin non je pense plus ceux à quoi j'étais en train de penser. Zute, il faut que je descende sinon je vais me faire disputer, papa il ne rigole pas. Et j'aime pas quand il est tout gronchon, après il va me dire d'aller courir avec lui et j'aime pas courir trop longtemps. J'aime bien courir, mais pas autant que lui, il aime trop ça. Maman elle lui dit que je suis trop petite, mais lui il dit que c'est comme ça qu'on se forge le caractère. J'ai pas compris. "ANDY !" Oui j'arrive, je trouve plus ma chaussure. Il me faut ma seconde chaussure pour descendre, sinon je vais avoir froid à mon pied. J'aime pas avoir froid aux pieds. Tant pis, je vais mettre ma chaussette Bunny. Oh la valise de maman est là. Chouette, je sais ce que ça veut dire. "Le bébé est là !" Je saute partout dans le couloir, je veux le voir. Je veux le voir ! Je veux voir le bébé. "Doucement." Maman me sourit, j'aime bien voir maman sourire, elle est toujours belle quand elle sourit. On dit que je lui ressemble lorsque je souris. Je sais pas, je peux pas savoir ça moi. "C'est ma petite soeur ?" "Oui." "Elle va s'appeler comment ?" Je regarde la petite chose qui gesticule dans les bras de maman. Papa vient de poser le truc du bébé à côté de nous. "Andy tu as fait la connaissance de Jane ? Je compte sur toi pour veiller sur elle." Je regarde papa, puis maman, ils me font presque les gros yeux. "Promis je vais l'aimer très fort." Je l'attendais moi cette petite soeur, elle a mis du temps à venir, elle a de la chance que je sois patiente. J'aime bien son prénom, elle va aller dans la jungle après, ça va être marrant. Elle va trouver Tarzan et ils iront de liane en liane jouer dans les arbres. La chance.

"Tu joues à quoi ?" "A la danseuse." Et hop un pied devant l'autre. Scotty me regarde étrangement, il regarde les crabes de la même façon. Ça veut dire que je suis un crabe ? Je suis pourtant pas un crabe. "C'est quoi la danseuse ?" Rho ! Il comprend rien, c'est un garçon, c'est ce qu'elle dit maman quand papa il comprend pas ce qu'elle lui dit. "Tu te souviens du spectacle qu'on a vu mardi dernier ?" Il réfléchit un instant puis hoche la tête. J'avais oublié que parfois Scotty pouvait être lent à la réflexion. "Et bien je veux devenir comme les dames." "Tu veux être en noir ?" "Non pas ça !" "Sur scène ?" "Oui." Il ouvre grand les yeux. "Mais pourquoi ?" "Je veux danser comme elles plus tard !" "C'est nul !" "Parce que pompier c'est mieux ?" Je vois que son sourire s'agrandit ! Non pompier ce n'est pas du tout mieux, c'est pas possible d'abord ! Les pompiers sont nuls. Il les aime, juste parce que la dernière fois le pompier l'a laissé descendre sur la rampe roulante, c'est nul. De toute façon, les garçons c'est trop nul d'abord, Scotty c'est l'exception, mais parfois il est nul à pas comprendre ce que je veux. C'est nul de jouer à la guerre ou au combat, moi j'aime pas, mais Scotty comme c'est mon copain, il veut bien qu'on fasse d'autres jeux. Sinon il a peur que je lui parle plus. Plus tard on sera ensemble pour l'éternité, c'est sa maman qui l'a dit, mais j'ai pas compris. "Et le bébé il fait quoi ?" "Elle dort, papa a déjà dit qu'on l'inscrirait à l'escrime plus tard." "Pourquoi faire ?" "Parce que moi j'ai fait foot, il veut nous diversifier." "Vous quoi ?" "Diversifier, madame Lachaise nous a expliqué le mot hier." "Pas écouté" Comme d'habitude, Scotty l'aime pas l'école. il veut devenir pompier pour être un super héros. C'est tout.
 
Tu veux que je leur dise d’aller se faire enculer ?
Bon tu me lâche ! Oui! J’aimerais bien nager tranquille. L’océan n’est peut-être pas assez grand pour toi c’est ça ? T’a un problème petit ! Hein, hein, qesta qesta qesta ! Tu veux te battre ? Ouais, ouais, c’est vrai tu m’impressionne ! Hou, j’ai peur !

Aujourd'hui je prends, l'avion, aujourd'hui je prends l'avion. J'ai trop hâte. J'en ai pratiquement pas dormi de la nuit, Jane a voulu dormir avec moi, la pauvre. Elle a peur que je ne revienne pas, c'est trop adorable. C'est obligé que je revienne, l'école reprend dans trois semaines et moi je m'en vais passer deux semaines avec mon meilleur ami. C'est trop chouette ! J'adore le papa de Scotty en plus et lui aussi il m'aime bien. Il s'est séparé de la maman de Scotty y a quelques mois déjà, il était tout triste Scotty. Gros changement pour lui. Sa maman est restée à la résidence, papa m'entendrait, il n'approuverait pas, il déteste quand je dis ce mot pour décrire notre habitation. Pourtant, on vit tous ensemble, pour moi c'est une résidence, il est jamais content de toute façon. Et du coup le papa de Scotty, a quitté la résidence pour retourner vivre près de sa famille. Il habite loin, du coup il peut pas voir Scotty aussi souvent qu'avant, alors là il y va et il veut pas y aller tout seul. Son papa a donc proposé à mes parents que je l'accompagne, il a bien sûr payé le billet d'avion. Oui car le papa de Scotty est très riche, papa c'est un peu pour ça qu'il aime pas trop le papa de Scotty, il dit qu'il se la raconte trop. Enfin des histoires d'adultes comme le dit si bien maman. J'ai hâte ! Je vais prendre l'avion, je vais quitter Launceston pour la première fois de ma vie. Maman m'a fait un kit de survie, au cas où j'aurai faim. Ah je tiens plus. "T'es prête ?" Je tourne la tête vers Scotty ? Il me prend par la main, on se regarde, je lui souris. Tu crois vraiment que tu vas m'avoir à ce jeu ? C'est moi la plus forte, il ne faut pas qu'il l'oublie ! Je suis le maître de la course à pied, lui n'est que mon valet. C'est lui qui l'a dit, pas moi. "Un... Deux.." Je m’abaisse, lui lance pour l'occasion mon regard de tueuse. Il l'aime pas, mais je m'en moque. Je vais gagner. "TROIS." Je m'élance en direction de notre but. Je slalome entre les gens. Je suis grande et mince, ce qui m'aide à me faufiler partout. Première règle : ne jamais regarder derrière soit. Scotty m'a déjà eu plus d'une fois, je ne dois pas regarder. Je vois la porte au bout, c'est bon, je vais y arriver, personne à côté de moi. Pas de crampe, ni de pointe de côté. "Whooo doucement jeune fille on ne court pas dans l'aéroport". Un monsieur tout gros et tout barbu m'a stoppé net dans ma foulée, Scotty aussi, on se regarde. "J'ai gagné !" "Pff !!! Ça compte pas on a pas pu aller jusqu'au bout !" "J'ai gagné, file moi ta barre chocolaté Gilbough !" Et toc ! Il pensait réellement m'avoir, je cours aussi vite que Pocahontas, je cours avec le vent dans les cheveux. J'adore ça. "Je t'aurais un jour !" Oui un jour, mais surement pas aujourd'hui !

J'espère qu'on nous trouvera pas, on est trop bien caché de toute façon. Plus jamais ! Plus jamais je l'écouterai, plus jamais on regardera de film d'horreur. Elle voulait tester et bah c'est réussi ! J'ai peur et elle n'est guère mieux que moi. On ressemble à deux dindes. Scotty serait là, il se moquerait de nous ou alors il serait tout aussi effrayé que nous. Em' dit que son côté féminin ressort vachement quand il est avec nous, c'est un point positif ça, non ? Affirmatif. D'après mon père, un garçon ne doit pas montrer ses faiblesses,  c'est ce qu'il m'a encore répété hier parce que je lui avais dit avoir peur des serpents. Y a de quoi tout de même, ils sont horribles. Il m'a dit que je devais vaincre ma peur et ne jamais dire à mon adversaire mes faiblesses. En même temps, je ne parle pas à mes emmenies, bon déjà il faudrait que j'ai des ennemies comme il le dit si bien. A la résidence tout le monde m'apprécie et à l'école les gens m'aiment bien aussi, madame Lachaise dit que je serais bientôt majeur de ma promo. Papa était content lorsque je lui ai dit, il dit que je dois continuer. Il me pousse toujours plus loin. Du coup avec Em' on a décidé de vaincre nos peurs aujourd'hui, on a sauté d'un pont, heureusement la mer était bonne. On aurait pu se tuer comme me l'a dit maman, mais on est toujours là. Le truc c'est que Jane a envie de tester à présent, hors elle est trop petite. Je lui ai dit, mais elle me dit non. Demain en plus, j'emmène Em' à mon cours de danse ! Je suis sûre qu'elle va aimer, ma prof m'a dit que bientôt j'aurais la confirmation pour cette école. Elle pense que mon niveau est vraiment bon, je dois continuer dans cette direction, un jour je serais un vrai rat d'opéra ! Papa ne veut pas, mais ce n'est pas lui qui décide. Em' me donne un coup de coude. "Quoi ?" Pourquoi est-ce que je chuchote moi ? Elle me fait les gros yeux. Oh non qu'est-ce qui se passe ? "Tu as entendu ?" Je fais non de la tête, je n'ose plus parler. Si le truc machin chose est rentré dans ma chambre, je n'ai pas envie qu'il nous trouve. "Tu as planqué les bonbons." En revanche, Em' parle encore plus lorsqu'elle panique, autant dire qu'elle parle tout le temps, moi j'aime bien. Je l'adore ma Emma, en plus on se voit pas souvent, juste aux vacances. Si j'accompagne Scotty à Wollo ou alors quand elle demande à ses parents pour venir chez moi, mais ça coûte cher donc la plupart du temps, c'est moi qui fait le voyage. On s'en fiche, du moment qu'on se voit et puis elle est cool sa famille, son frère est marrant. On dirait des jumeaux, c'est cool et sa petite sœur est trop adorable, pas autant que Jane, mais elle a son charme. C'est son autre frère qui est vraiment étrange, je sais que dans cette famille ils ont tous quelque chose qui rend les uniques, mais lui... Il comprend pas ce qu'on lui dit ou alors ce n'est qu'avec moi, fin bref ! J'aime bien les Bing, sont gentils et puis ils m'aiment bien aussi. Em' me redonne un coup de coude. "Quoi ?" "T'as entendu cette fois ?" Je prête attention, au mon dieu ça se rapproche de nous ! J'ai peur. "AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!" Je vois ma soeur bondir et trébucher sur la valise d'Em et finir sa route dedans, avec des fringues par dessus. "Jane ?" "Vous m'avez fait peur !" "Tu veux quoi mini chouquette ?" Oui c'est moi la chouquette première, alors ma soeur est la mini, vu qu'elle me ressemble. "J'ai peur Dydy, je peux rester avec vous cette nuit ? Papa est pas rentré en plus..." "N'en dis pas plus soldat, allez viens." "Euh... sous le lit ?" Ah oui c'est vrai, j'avais oublié que nous étions toujours cachée. "Beh pourquoi pas ! C'est assez confortable !" Em' et moi on s'écarte afin de lui faire de la place. Bon ce n'était que Jane, pour cette fois...

Code:
Et ma pomme d'amour ! Tu devineras jamais ce qui m'est arrivé ! Hier on regardait un film avec Scotty et puis j'ai osé, tu sais ce qu'on avait parlé la dernière fois. Je lui ai demandé qu'il m'embrasse, je voulais voir ce que ça faisait. Et bien il l'a fait. J'ai eu mon premier bisous. Ce n'est pas aussi génial que dans les films, je vois pas pourquoi les gens s'emballent autant. Scotty était un peu gêné après, tu le connais. J'ai demandé à mes parents pour avoir un chien, mon père ne veut pas. Il m'énerve  à toujours dire non ! Il est chiant ! En plus cet été, il ne veut pas que je parte, il veut que je me renseigne pour la fac, mais c'est dans quatre ans, j'ai encore le temps. De toute façon, je ne veux pas faire du droit, je ne deviendrais pas juge ou avocat ou je ne sais quel autre métier qu'il a prévu pour moi. J'ai gagné mon relais hier, on a fait première ! Le coach était fier, mon père est venu me voir, il m'a dit que j'aurai pu faire mieux... Le jour ou il me fera un compliment n'est pas arrivé ! Tu ne veux pas qu'on échange de père ? Juste le temps que Jane et moi soufflons un peu. Tiens en parlant de Jane, elle a monté d'une dalle ! Ceinture verte a présent, elle devient de plus en plus douée, je suis vraiment fière d'elle. Le premier qui l'attaque, n'aura qu'à bien se tenir, elle s'est se défendre la petite. Bon elle n'arrête pas de dire que de toute façon, elle n'a pas le droit de se battre hors tatami, mais bon hein ! Si le mec t'attaque, tu ne vas pas rien faire, sous prétexte que le tatami n'est pas là. Il faudrait qu'elle arrête les bonbons. Je t'ai envoyé quelques bricoles pour ton anniversaire, j'espère que tu les as reçu. Je te fais pleins de gros bisous. A bientôt ma chaussette d'amour.

Fais attention parfois tu es vulgaire.
Ah tu trouves que c’est du même ordre toi... Écoute, peut-être que ta méthode de massage diffère de la mienne, mais je t’assure que toucher les pieds d’une fille et lui glisser la langue dans le sanctuaire des sanctuaires c’est vraiment pas du même ordre ! Et pour soutenir que c’est pareil, faut vraiment être borné. C’est vrai ! Masser les pieds c’est rien du tout !

Tout le monde dort … Ouf ! J’ai eu chaud. Je me faufile sur la point des pieds en direction de ma chambre. "Je peux savoir ou tu étais ?" J’me disais bien que c’était trop beau. Je me retourne et tombe nez à nez avec mon père. Il se prend pour un agent du FBI ou quoi ? Assit dans son fauteuil avec son pyjama et sa robe de chambre. Très sérieux. Je retiens mon fou rire. Ce n’est pas le moment. Il me dévisage de la tête au pied. "Tu étais où ? Tu as vu ta tenue ?" Je lève les yeux au ciel ! Sérieux il n’a rien d’autre à foutre à deux heures du matin que m’attendre ? Il n’a jamais été jeune. "Andy je te parle." Pas la peine d’hurler, tu veux réveiller toute la maison ? Je m’avance prêt de lui mes chaussures à la main. "J’étais avec Scotty …" "Vêtue de la sorte ?" "Mais papa on est allé à une soirée … Et puis ma tenue n’est pas vulgaire." "On croirait une prostitué" "Sympa !" J’peux aller à ma chambre maintenant ? T’as dit ce que tu pensais tout l’monde peut aller s’coucher. "Andy j’ai pas fini reste ici." Je souffle vraiment fort ! Assez pour qu’il m’entende ! Sérieux il me fait chier là ! "Quoi ?"Je le regarde assez énervé. Ses leçons de moral me montent à la tête. Tous les jours la même chose, ça me gonfle ! Qu’il me laisse vivre ma vie et m’accepte tel que j’suis. "Tu as cours demain je te rappelle." "Et ? " "En semaine tu connais le règlement." Je souffle une nouvelle fois, il me soule. Il me prive de tout. C’est bon il me fait chier, j’abandonne. Je monte dans ma chambre. "ANDY !" Cause toujours tu m’intéresses !

Ah je n'y crois pas, c'est trop bien ! Il faut que je le dise à quelqu'un. Oui mais qui ? Je suis idiote quand je m'y mets. Ma veste, ma lettre et mes chaussures et on est parti. J'espère qu'il n'est pas en train de commater ou de faire je ne sais quoi. De toute façon, je débarque, à la résidence, je suis connue pour être l'ouragan blond. Je ne préviens jamais lorsque je débarque, c'est plutôt marrant je trouve. C'est une autre conception de la vie, je trouve, j'aime les surprises. Et là j'ai eu la plus belle nouvelle qu'il soit ! Il faut qu'il le sache et en premier, c'est grâce à lui que j'ai postulé, alors il doit savoir. Pas la peine de toquer ou sonner, je suis connue dans cette maison. Sa mère n'a pas retrouvé de compagnon, elle a préféré rester seul et se consacrer à sa carrière, ainsi qu'à son fils. Ce n'est pas adorable ? Oui je trouve, j'aimerai bien que mon père en fasse de même, je le supporte plus. Il me met la pression et ne parlons pas de Jane. Il aurait aimé avoir un fils, au lieu de ça il a eu deux filles. Il nous éduque comme des garçons, on pratique des sports masculins, on ne doit pas ressembler à une filles, sinon c'est mal vu. Il pousse le bouchon un peu trop loin, maman s'est battue pour que je continue la danse, je lui ai promis qu'en contre partie je resterai dans le club d'athlétisme. J'adore courir, je ne compte pas abandonner du jour au lendemain. Je n'y crois pas, il dort. Il en manque vraiment pas une. Je me précipite et saute sur son lit. "JE SUIS PRISE ! JE SUIS PRISE !!!" Il me choppe ma jambe et j'atterrie à côté de lui. Il n'était vraiment pas obligé de faire ça. "Chut je dors, on en rediscute pendant la pause." Il est fou ou quoi. Je me dépatouille de son emprise. "Scotty ! Je suis prise ! Je suis acceptée !! Je vais devenir un rat de l'opéra !!" Je le secoue de toutes mes forces, mais il n'a pas vraiment l'air de réagir... Ce qui fait plaisir. "Hum... je suis pas un Fanta !" Dommage, j'aurai aimé pour le coup qu'il réagisse rapidement et éclate de joie. "Scotty !" Je joue avec son épaule. Ah, il m'encercle. "Lâche-moi !" "J'ai dit dodo." Il va pas bien ou quoi ? On ne dort pas à cette heure, il faut être matinal dans la vie, c'est comme ça qu'on réussit. Oui bon il faut aussi que j'arrête de reprendre les expressions de mon père, mais je n'y peux rien moi. On dort qu'en vacances et encore. "Aller réagit !" J'ai beau me débattre, c'est qu'il a pris de la force avec le temps. "Andy je réagirais quand j'en aurais envie." Il en fait exprès ou quoi ? Il se rapproche de moi, je sens son souffle dans ma nuque. "Je suis fier de toi, je le savais, tu vois j'ai toujours raison, à présent on dort." Il est pas sérieux ? Pourtant je suis sûre que je souris comme une débile, il sait m'avoir avec ses mots à l'eau de rose ! Je vais devenir danseuse ! Mon rêve va bientôt se réaliser, je vais danser à Sidney !

Code:
Et ma chaussette... Tu te souviens de mon dernier mail. Et bien mon père ne veut toujours pas. Je n'ai plus d'autres alternatives que la force. Il m'a dit qu'il était hors de question que j'y aille. Si j'y vais, il ne payera pas et je n'existerais plus à ses yeux. Il pense que je le ferais pas. J'en ai parlé avec Scotty, son père m'a dit de me battre et de m'accrocher à mon rêve. Ma mère ne dit rien, Jane ne veut pas que je parte. Je suis perdue, je ne veux pas l'abandonner, mais je rêve de ça depuis que je suis gamine, c'est une telle opportunité ! Je ne peux pas passer à côté, je m'en voudrais toute ma vie. Je pense que ma décision est déjà prise, il faut juste que je lui tienne tête. Ce qui risque d'être plus compliqué... Je t'avoue que j'ai peur. Je ne sais pas jusqu'où il est réellement capable, je sais que notre relation est compliquée, mais je doute que là... Plus de marche arrière, il est temps que je prenne ma vie en main. Je ne vais pas faire tout ce qu'il veut, ma vie ne lui appartient pas, je suis le seul maître de mon destin ! C'est décidé, je vais à Sidney !

"Andy... je peux entrer" La voix de Jane est toute bizarre, elle ouvre ma porte et me regarde. Je suis en train de faire mes dernières valises. Les mots de mon père raisonne encore dans ma tête. "Si tu franchis cette porte, ce n'est plus la peine de revenir." Très bien, si c'est ce qu'il veut. Je n'ai plus rien à faire ici, ma vie m'attend, je pars m'installer chez Scotty, le temps de trouver une solution pour mon école. Je ne peux pas le financer de ma poche, je vais devoir trouver un petit boulot à côté. "Tu..." Je tourne la tête vers ma soeur. "Tu le veux ?" Je lui tends mon pull fétiche, j'adore le porter à chaque compétition, il est un peu troué avec le temps, mais bon je sais qu'elle l'adore. Elle l'attrape et le prend dans ses bras. "J'veux pas qu'tu partes." Je le vois dans les yeux. Je souffle un bon coup, attrape Jane par le bras pour qu'elle se pose à côté de moi. "Crois-moi que si je pouvais je t'embarquerai avec moi, mais..." "Tu peux pas..." Elle baisse la tête. Ah je déteste lorsqu'elle fait ça, elle me tue  à petit feu. "Jane je..." "Pourquoi vous pouvez pas trouver un compromis ?" Elle me fixe à présent, un compromis ? J'ai tout tenté, elle le sait, elle ne veut juste pas que je parte, ce que je peux comprendre. "Tu le connais, il n'acceptera plus rien venant de moi. Il reste butter sur ses convictions." "Tu lui ressembles." Touché. Maman n'arrête pas de me le dire, mais je préfère faire la sourde oreille. Moi ressembler à mon père ? Tout sauf ça, il est tellement... et je suis tellement... Bref nous sommes pas compatible ! Je me demande parfois comment il peut être mon père, il attend trop de nous. Il a toujours voulu avoir un garçon et je n'ai cessé de le décevoir depuis le jour de ma naissance. La preuve avec mon prénom masculin, il aurait pu changer, ce qu'il n'a pas fait ! Il voulait un mec, j'ai été éduqué comme un garçon et pareil avec Jane. Il ne changera pas même pour que ses filles. "Jane, je sais que tu veux pas que je parte et je veux pas t'abandonner moi non plus, mais... je peux pas faire autrement. Je vais m'installer chez Scotty pendant un moment, le temps de trouver une solution et après..." "Tu t'en vas pour Sidney." Je hoche la tête pour lui répondre. Sa voix tremble, je déteste ça. "Tu me laisses seule avec lui..." Il faut vraiment qu'elle arrête. Je vais craquer. "Jane je te fais la promesse, que rien ne va changer, je serai toujours là pour toi. Ce n'est pas des kilomètres qui vont changer la donne. Je sais qu'au fond de toi tu approuves mon choix, enfin pas totalement, mais un jour tu comprendras mes motivations, mais je te promets que rien ne va changer entre nous. Je suis même sûre que ça sera encore mieux que maintenant." Et voilà, elle commence à pleurer, je la prends dans mes bras. "J'te le promets !" Je déteste la voir pleurer, je détester parler de mes sentiments, elle le sait. Je déteste cette situation.


Dernière édition par Andy Hawkins le Jeu 3 Juil - 17:21, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 108
☞ AVATAR : A big blonde wolf ♥

MessageSujet: Re: ANDY◗ Quoique moi j’ai connu un choux farcis, c’était un sale coup.    Mar 1 Juil - 15:21

Enfin je sais pas... enfin peut-être. 

 
Tu es le roi des cons au pays des emmerdeurs.
Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux ou lâches, méprisables et sensuels ; Toutes les femmes sont perfides, artificielles, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n’est qu’un égout sans fond ou les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fanges ; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quant on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit: « J’ai souffert, je me suis trompé quelquefois mais j’ai aimé ».

"J'te dis que t'en as besoin !" Je lève les yeux au ciel, Em' est persuadée que ces vacances me feront du bien. Des vacances, au camping, sur une île espagnol. Est-ce que j'en avais vraiment besoin ? Je sais pas trop... Bon okay Scotty et moi c'est fini, mais on reste amis. Okay je n'ai toujours pas décroché d'audition pour ma future carrière... J'avais vraiment besoin de vacances en fait, elle a raison, comme toujours. "Tiens c'est notre numéro." Je dévisage l'espèce de truc qui va nous servir d'abris pour ses deux semaines à venir.  "Camping sauvage !" Elle a de la chance que j'adore la nature et le camping ! "Rappelle moi pourquoi tu voulais faire du camping ?" Je la regarde intriguée, nous parlons tout de même d'Emma Bing ! Celle qui ne sait absolument rien cuisiné, qui a peur pour un rien et qui ne peut pas dormir sans son doudou. "J'ai b'soin d'aventures ma poule !" Ah bah là, elle va en avoir. "Non puis mes parents ont gagnés ce voyage, ils voulaient pas y aller et je me suis autant qu'il serve ! Toi tu aimes la nature et tu en as surtout besoin ! Bon comment qu'on installer ce truc ?" Elle balance notre équipement de survis ! Après dix heures d'avions, nous nous retrouvons sous le soleil européenne a monté une tente. Enfin si on peut appeler ça une tente, Emma nous a pris un équipement dernier cris, elle avait peur de pas survivre ici ou quoi ? "T'as pris un marteau ?" "Un quoi ?" Je lève les yeux au ciel à nouveau. "Bouge paAAAAaas ... Pardon." J'ai pas vraiment compris ce qui venait de se passer, mais j'ai le cul au sol. Emma est morte de rire, pour une fois ce que n'est pas elle qui se retrouve par terre, ça la change. Je ne donne pas cher de son temps avant de la voir au sol. "Y a pas d'mal." Joli timbre de voix. Je regarde ce spécimen de la tête au pied, y a pas que la voix qui est pas mal. Il me tend sa main en plus, on va pas dire non. Et hop sur mes pieds, ni vu, ni connu. "B'soin d'un coup d'main ?" En plus de ça, il est galant ! "Ça dépend pourquoi ? Si c'est pour enfermé ma folle de copine, pendant que je monte la tente, oui. Sinon faut voir." Il sourit, il a un beau sourire. Et oh Andy reprend toi, ce n'est qu'un étranger, mais bon y a pas de mal à se faire du bien. J'ai le droit de regarder sans forcément toucher. J'ai deux yeux, faut bien qu'ils servent. "Débrouillarde ?" "Affirmatif !" "Sûr ?" Pourquoi est-ce qu'il me montre Emma ? Qu'est-ce qu'elle a fait encore ? Je plaque ma main sur mes yeux, elle n'est pas possible ! Deux secondes, je me suis retournée deux secondes et elle a trouvé le moyen de s'en mêler les pieds dans les cordes. "Un peu d'aide ?" "Finalement je pense qu'on va avoir besoin d'aide." Il a l'air content de pouvoir aider. "Luke." "Enchanté Luke, Andy et la spécimen qui bouge dans tous les sens c'est Emma." Il s'avance vers Emma pour l'aider à sortir de son piège et moi j'en profite pour regarder. Hum... intéressant. Finalement les vacances commencent bien.

Code:
Par où commencer ? Par mes vacances avec Emma ! C'était SUPER !!! Non franchement génial, j'ai rencontré un gars là-bas. Rien de sérieux. Je ne sais rien sur son identité, juste qu'il s'appelle Luke. On a pas mal parlé, mais on s'était dit qu'on ne se dirait rien sur nous. Je veux dire, pas nos noms de famille et là où on vit. Deux semaines de folie rien de plus. Une aventure de deux semaines qui m'a fait beaucoup de bien. Em' n'arrête pas de dire que tout ceci ne serait jamais arrivé sans elle. Tu la connais, il faut toujours qu'elle trouve le moyen pour en rajouter une couche. Enfin je lui ai dit merci, elle n'a pas tort pour une fois. Et comme tu peux le voir, je suis revenue en vie et bronzée ! Des vacances inoubliables ! Sportives aussi on a eu pas mal de gros fous rires, j'ai bien cru à un moment qu'Em' allait nous faire cramer tout le camping. Il ne faut jamais la laisser près d'un feu de camp avec les marshmallow, encore pire que de la voir dans une cuisine. Plus de peur, que de mal. Scotty a trouvé quelqu'un Andrew quelque chose, apparemment il est heureux. Je suis contente de le voir ainsi, ça lui fait du bien. J'ai eu une réponse pour mon audition... négatif encore. Ils m'ont dis que j'avais tout ce qu'il fallait, mais une fois de plus, j'arrive à la seconde position. Je commence à en avoir marre. Je stagne là, mon job de serveuse est bien, mais ce n'est pas ce que je compte faire de ma vie. Le monde de la nuit me plait toujours autant, mais je veux danser le jour, je veux être sur scène. Et toi alors ? Bientôt la fin d'une époque, tu es sûre de vouloir faire du droit ? Ne fait pas ce qu'il te dit de faire, fait ce qui te semble bon pour toi. J'ai ton billet pour ton futur séjour chez moi. Vivement. Allez donne moi des nouvelles sur toi et ce Stuart. Jt'adore mini moi ♥

Et voilà ! C'était le dernier carton, je suis enfin chez moi. Qui aurai cru que je quitterai mon rêve pour venir m'installer à Wollongong ? Pas moi ! Je n'y aurai pas cru y a encore huit mois, mais c'était la seule solution. Scotty qui est parti vivre à l'autre bout du pays, ma carrière qui n'avance pas. Je suis censée faire quoi ? Déprimée seule à Sidney, sûrement pas. Me voilà donc sur un nouveau chapitre. "T'es sûre que cette lampe irait pas mieux là-bas ?" Je tourne la tête pour regarder de quelle lampe Em' me parle. "Affirmatif !" Elle regarde la lampe puis l'emplacement. "Ouais, mais regarde si on la met là, tu auras plus de luminosité. La clarté sera meilleure." Je fixe un instant Em', elle n'est pas sérieuse là ? "Et d'puis quand tu es devenue décoratrice ?" "D'puis que ma mère regarde des émissions de déco ! Tu devrais regarder, c'est cool ! J'aime bien. Bon aller adjugé, je la mets ici !" Je la regarde installer mes affaires. Voilà pourquoi je suis venue m'installer ici, Emma ! Je ne sais pas ce que je ferais sans elle. Il ne manque plus que Jane et je serais heureuse. "Et dis-moi, tu viens avec moi ce soir ?" "Où ça ?" J'attrape deux verres, ainsi qu'un jus et me dirige vers Em' qui vient de s'affaler sur le canapé. "Zazou fait un concert. Y aura du monde et dont des mecs !" C'est bon j'ai compris, il suffit de voir sa tête. "M'regarde pas comme ça ! T'en as besoin, combien d'temps ?" Je lève les yeux au ciel et lui tend son verre. "Plus qu'toi !" "Et bah voilà ! Ce soir, on sort et tu te trouves un homme." Elle est impossible ! "Tu sais bien que ma vie me convient parfaitement, pas besoin d'hommes !" "Pff ! C'est c'que tu dis, mais attend que j'ten trouve un !" Elle est vraiment impossible ! En plus, c'est vrai, depuis mes fameuses vacances je n'ai pas eu d'histoires. Certes ce n'était que le temps des vacances, mais je n'ai pas le temps. J'ai bien eu des aventures d'une nuit, mais rien de plus. Je ne suis pas comme Em' je ne m'attache pas aussi facilement. "Au fait t'as eu des news de Jesssssssssse" Je prends grand soin de le prononcer, en mode Emma en fleur. Elle ouvre grands les yeux, puis me fait un signe de la main. "Histoire ancienne." "Ah oui vraiment ?" Je la regarde avec une petite moue, elle va pas me faire croire ça à moi ? "Tu peux le dire à qui tu veux, sauf à moi." "Non, mais il a disparu de la planète, bon pas de mes rêves je l'avoue !" "Ah tu vois !" "Je vois quoi ?" Elle boit une gorgée et j'en fais de même. "Qu'il n'est pas de l'histoire ancienne ! J'suis sûre que s'il débarque à ma porte dans les minutes qui arrivent, tu perds tous tes moyens." "N'importe quoi." DINGGGG Emma me regarde et j'en fais de même. Destin ? "T'as pas osé ?" "Osé quoi ?" Je fronce les sourcils et me dirige vers ma porte. "Je te déteste, en plus mais, AAAAAAAAAAAAAH" Et voilà la catastrophe ambulante le retour. "Salut Andy. J'te dépose ça où ?" Je regarde Zazou, qui est chargé le pauvre. "Salut le piaf, rentre et dépose ça à côté du corps de ta soeur." Emma relève la tête, en voyant son frère et souffle un bon coup. Elle est vraiment impossible, mais ça fait du bien d'être là.

Je vais être en retard à l'aéroport si ça continue. Mince j'ai oublié de mettre du sucre. "Oh pardon, je suis désolé. J'ai la tête ailleurs et j'ai pas regardé devant moi." "Andy ?" Hein ? Je regarde mon interlocuteur, oh bah shit ! Si je m'attendais à ça, absolument pas. "Luke ?" J'écarquille un peu plus grand les yeux, il va bientôt me prendre pour un personnage de cartoon si je continue. J'en crois juste pas mes yeux. "Qu'est-ce que tu fais ici ? Enfin je veux dire, c'est whaou ! Sacré surprise." Il a l'air tout aussi surpris que moi, ce qui fait plaisir. On s'écarte un peu pour laisser passer les gens. "Je vis ici et toi de passage où ?" "Pareil, je vis ici depuis deux mois maintenant. Non si je me dépêche c'est que je dois aller chercher ma soeur." Et je lui raconte ma vie, le pauvre, en même temps on se connait sans se connaître. Paradoxe. C'était juste le deal, pas de détail sur qui nous sommes réellement. "Ça fait plaisir de te voir." Je ne serais dire mieux. "Attend tu sais quoi, nous ne sommes plus en vacances, je te passe mon numéro, si tu veux qu'on se revoit un de ses quatre." J'en profite pour attraper son téléphone. Il n'avait qu'à pas jouer avec, j'entre mon numéro. Direct. "Voilà, ça m'a fait plaisir de te revoir, mais là je dois vraiment y aller. Si tu veux qu'on se revoit ou pas, c'est toi qui vois." Je lui fais un sourire et me dirige vers la sortie, prenant grand soin de ne rentrer dans personne. Je n'arrive pas à croire. Je viens de prendre les devant ? Et bah merde ! Et faut que je me dépêche à présent, l'avion va bientôt arriver et je ne serai pas là !
-----------------
Bah elle est où ? Non, mais elle me fait quoi là ? Ah je vois sa tête et elle m'a vue, elle se précipite vers moi. J'ouvre grand mes bras et "BANZAAAAAAAAAAAI" que c'est bon de pouvoir à nouveau la serrer contre soi. "Tu m'as manqué aussi mini moi." Je m'écarte un instant pour mieux la voir. Bon sang, ce qu'elle a changé, elle n'arrête pas. "Arrête de me regarder ainsi, on dirait maman le jour de mon bal de promo !" Toujours la réplique qui tue."T'as fait bon voyage ?" "Crevée ! En plus papa est plus ou moins au courant, donc je vais mourir à mon retour, mais on s'en fout ! Je suis là ! Guide moi à présent, je veux découvrir ta ville." Je l'attrape par le cou, attrapant sa valise au passage, direction la maison à présent. "Andy je sais que tu es heureuse de me voir, mais tu vibres !" Ah shit ! J'avais oublié mon téléphone, je pensais l'avoir remis sur sonnerie. Tiens c'est qui ? "C'est quiiiiiiii ?" Jane me regarde avec de grand yeux. "Un mec ?" "Toi tu parles trop avec Em'" Je n'ai même pas encore regardé le message, déjà je ne connais pas le destinataire. "N'importe quoi, on s'inquiète juste pour toi." Bien sûr ! "Bon alors c'est qui." "Luke.." J'y crois pas, il m'a déjà écrit, même pas une heure que je l'ai quitté. "Luke ? Genre attend..." Je regarde ma soeur, elle est en plein bug. "Me dis pas LE Luke ?" Je peux pas m'empêcher de rire. "Si je viens de le croiser juste avant de te récupérer." "Ah j'aime cette ville ! Tu vois tu as eu raison d'attendre, le mec bien est arrivé!" Qu'est-ce qu'il faut pas entendre, y a encore cinq minutes elle me disait le contraire. "Il dit quoi alors ?" "Que je t'emmène manger au resto ?" "Vrai ? Il abuse, il aurait pu payer." Elle perd vraiment pas le nord.

Le temps file, le temps n’attend personne.
On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. Mais l’avenir change constamment. L’avenir est le lieu de nos plus grandes peurs, et de nos espoirs les plus fous. Mais une chose est sûre : quand finalement, il se dévoile... l’avenir, n’est jamais comme on l’avait imaginé.


"Luke t'es là ?" J'entre comme si j'étais moi, il m'aurait pas donné un double des clefs sinon. J'espère qu'il est là. Ah je saute sur place, il faut que je lui dise. "Salle de bain." J'arrive ! Je laisse tomber mon sac et me précipite vers l'endroit ou Doudou se trouve. "AAAAAAAH!!!" Je lui saute dessus et l'embrasse par la même occasion. Le pauvre, il sort de la douche et se fait direct attaquer. "Que me vaut cet élan d'amour?" "J'ai trouvé un job." Il continue à me regarder. "Dans la danse." "Ah mais c'est génial !" Et voilà il me fait voler à présent et me rend mon baiser par la même occasion. "Raconte moi tout, attend je me change avant, je sors du boulot." "La vue n'est pas désagréable pour autant." Il lève les yeux au ciel et me donne une claque sur les fesses, pendant que je me mords la lèvre. "Pas l'droit d'être en retard ce soir, on mange avec ma famille, t'as pas oublié ?" "Négatif !" Je m'étale sur son lit au passage, je suis crevée moi. "Alors ce job ?" "C'est à la boîte." "A la boîte ?" Je relève ma tête, je vois d'ici sa tête, il suit plus. "Attend t'es pas en train de me dire que tu vas bosser comme/" "Non ! Killian m'a dit que je serai juste Chorégraphe, ses filles ne savent pas danser. Il faut bien que/""Andy t'es sérieuse là ?" Et voilà... Je m'en doutais.  Il n'était pas chaud que je bosse en tant que serveuse dans une boîte de strip, mais là je le savais... "Tu/" "Je vais pas me déshabiller, Killian m'a donné sa parole et je serai mieux payé et je pourrai danser !" "Nu!" Je me laisse tomber. Il comprend rien. "Non pas nu ! Tu m'as prise pour qui ? Tu sais très bien que ce corps t'es réservé et puis arrête, personne ne me verra." Je l'entends souffler d'ici. Je savais que ça allait le contrarier, mais c'est une opportunité et j'ai besoin de danser, même si je dois enseigner des danses à des nanas qui n'en ont strictement rien à faire. J'ai besoin de ça. "Luke ?" Il apparaît enfin dans la pièce, il a l'air contrarié et cherche ses mots. "Tu m'le promets ?" Je me relève et avance sur les genoux, attrapant sa chemise au passage. "Promis." Je dépose mes lèvres sur les siennes. Je sais que ça lui plait pas que je bosse là-bas et je sais qu'il me croit, mais il reste Luke, jaloux. "Tout ceci..." il passe ses bras, puis sur mes hanches et finit par mes jambes. Ses mains remontent doucement vers le haut de ma robe. "Reste à moi" qu'il finit par me murmurer à l'oreille avant de se pencher sur moi. J'ai juste le temps de passer mes bras autour de sa nuque. "J'croyais qu'on allait manger chez tes parents." Il relève sa tête. "On peut se permettre d'être en retard, on a des choses à fêter." Il me fait sa tête qui veut tout dire... C'est pour la bonne cause après tout...

"Mademoiselle je vous mets quoi." Je regarde la vendeuse puis son comptoir. "Des croissants s'il vous plait." Je sais qu'elle aime ça, je veux qu'elle en ait à son réveil. "Désolé nous avons plus de... Mlle." "C'est pas possible. Pourquoi ? Je... Non mais c'est ce qu'elle aime, elle me l'a dit la dernière fois, elle en a gouté lors de son séjour à Paris et ... J'ai cherché partout où je pourrai en trouver et vous êtes la seule... et pourquoi ? Je veux dire je suis pas la fille parfaite, mais... J'aurais pu dire au revoir... ma mère ne méritait pas ça... Lui m'a jamais aimé... enfin je crois... Il s'énervait à chaque fois que Jane prononçait mon prénom... Il a jamais cherché à savoir comment j'allais... je " "ANDY !" Luke me prend dans ses bras. "Je t'ai cherché partout." "Ils..." J'éclate de plus belle dans ses bras. "Désolé." Je sens qu'il paye ou je ne sais quoi, il me sort de la boutique. "Il lui faut...""J'irai en chercher tout à l'heure, t'en fais pas." Il me tient contre lui, me mettant sa veste sur mes épaules au passage. "Tu es gelé, pourquoi tu m'as pas appelé ?" "Je... sais pas... Je... Tu dormais et puis..." "Je suis là." Deux jour que nous sommes arrivés et voilà que j'explose. Deux jours que je vois ma sœur dans cette chambre. "L'enterrement..." "T'en fais pas pour ça." Ses lèvres se posent sur mon front. Je sais qu'il est là pour moi, il m'a forcé la main, il ne voulait pas que je vienne toute seule. Il voulait être là pour moi. "Andy regarde moi." Je fixe mon regard dans le sien. "Elle va s'en sortir, c'est une battante, elle te ressemble, alors crois-moi elle ne va pas baisser les bras. Elle va s'en sortir. Elle va se réveiller." Il a l'air si confiant... "Il faut que tu te reposes, tu n'as pas encore dormi depuis qu'on est là." "Pas b'soin." "Si tu as besoin, tu crois qu'elle va aimer te voir ainsi en se réveillant ?" Il n'a pas tort. "Allez viens, j'ai demandé aux infirmières de me prévenir au moindre signe. A présent, il faut que tu te reposes." Il me prend la main et me guide vers l'hôtel, enfin je crois, je sais plus. "J'ai peur..." "Je suis là." Il me serre un peu plus fort contre lui, il a eu raison de venir... J'aurai pas réussi à surmonter tout ça sans lui, il s'occupe de tout depuis qu'on est arrivé. Il gère les papiers pour l'enterrement de mes parents. Il gère les infirmières, tout comme il sait être là pour moi. "Luke." "Oui ?" Je lève mes yeux, nos regards se croisent. "Moi aussi" Je n'ai rien eu besoin de dire, il me comprend rien qu'en me regardant. Ses lèvres se posent sur mon front, je ferme les yeux un instant. Si tout pouvait être qu'un cauchemar... S'ils pouvaient être là, je préférerai leur présenter Luke dans d'autres circonstances...

Code:
Je voulais encore te remercier d'être venu, je sais que tu m'as dit que tu voulais être là. Tu me connais, je tenais juste à te remercier encore, ça me manque de t'avoir à mes côtés au quotidien. Toi aussi, je le sais, je te connais. Luke t'aimes bien et je suis contente que ça passe aussi bien entre vous. Je sais pas si c'est le bon comme tu aimes si bien le dire, en tout cas il a été là pour moi. Il s'est occupé de tout et là encore il gère tout. Je rentre demain à Wollongong avec Emma, Luke est rentré hier, il devait reprendre le travail, il en a déjà fait beaucoup. Jane débarquera dans deux semaines, son état va mieux, elle sera bientôt encerclée. Je dois changer de vie Scotty, j'en ai parlé avec Emma, je peux pas lui imposer ça. Je veux qu'elle est un environnement stable, elle doit reprendre une vie normal, hors la mienne est tout sauf saine, du moins en ce moment. Elle a besoin d'un équilibre, ce que je n'ai pas en ce moment, je vais lui refaire sa chambre dans mon appartement. Luke m'a proposé qu'on vive ensemble, il y aurait une chambre pour Jane, mais j'ai dit non. Je pense qu'il l'a mal pris... Il m'a dit qu'il comprenait, que c'était peut-être trop tôt. Je sais qu'il veut bien agir, il veut être là pour ma soeur tout comme moi, mais je veux pas lui imposer mon état. Je dois changer, je sais que toi seul peut me comprendre. Tu me connais bien mieux que je me connais, tu sais que j'ai raison de faire ça... Je le rejette pas, je veux juste pas qu'il subisse ma nouvelle vie. On est bien pour l'instant chacun chez soit, je sais qu'on est ensemble depuis quoi ? Quatre ans. On avait songé vivre ensemble avant que l'accident n'arrive. J'étais quasiment tout le temps chez lui, c'était une idée mise en suspend, mais là je peux pas. Je dois me consacrer à Jane à présent, je dois devenir celle qu'ils auraient voulu que je devienne, sans pour autant m'oublier. Je pourrai pas arrêter tout du jour au lendemain, mais je dois mettre la danse de côté, pendant un temps... Tout doit retrouver un sens, je n'ai pas eu d'opportunité jusqu'à maintenant, pourquoi ça viendrait d'un coup ? Je te remercie encore d'être venu et j'aime beaucoup Philip.

Tenue correcte, dentition : je n'ai rien entre les dents c'est bon, cheveux propre et clean. C'est bon, je dois normalement faire une bonne impression. J'ai besoin de ce job, c'est une opportunité à ne pas louper. Killian m'a assuré que son frère était cool, mais je veux tout de même faire une bonne impression ! J'ai besoin de ce job, Jane arrive lundi, il faut que tout soit en place. Luke était content lorsque je lui ai annoncé que je quittai le club, bon quand il a su que j'avais un entretien avec le frère de Killian. Je crois que là, c'était de trop. Pourtant je ne bosse plus de nuit, il devrait être content, mais il a une dent contre cette famille. Pourquoi ? Je ne sais pas, je ne connais même pas le frère de Kilian, enfin il est tout de même heureux que je quitte cet endroit et que je vois la lumière du jour. Secrétaire, ce n'est pas le métier idéal, mais bon si ça paye bien, je prends. "Retenez l'ascenseur !" Hein ? J'appuie sur le bouton et un homme s'engouffre de justesse dans l'ascenseur."Merci !" Il a l'air complètement essoufflé ! "Vous venez d'me sauver. Pffiou ! Je suis mort." Je dévisage cet homme de la tête au pied. Il est en train de se contempler dans le miroir, super un narcissique puissance dix. Ah non rectification : il se rhabille. Je n'ose même pas savoir ce qu'il a fait de sa nuit, mais ça devait pas être beau. J'en ai vu des mecs comme lui défiler à la boîte, toujours en manque de nouvelle chair. Lorsqu'il faut draguer ce sont les premiers, mais pour l'engagement et les responsabilités ce sont les derniers. Tout ce que je déteste, certes ils donnent de bons pourboires, mais je n'ai jamais été à vendre et ça n'est près de le devenir. "La vue vous plait ?" Hein ? Il se retourne vers moi tout en me souriant de plus belle, il me fait quoi là ? Son plan drague. "Pardon ?" Je le regarde de plus belle, on va jouer la blonde. "Oh voyons, je vous ai vu me regarder, je vous rassure vous êtes pas mal non plus. J'ai encore un peu d'énergie." Il me fait un clin d'oeil à présent, euh... Je rêve ou ce mec me drague dans l'ascenseur ! "Désolé mais/" "Il faut pas." Non mais je rêve et voilà qu'il sourit de plus belle. "Si vous m'aviez laissé finir, vous auriez pu entendre que j'étais désolé plus pour vous que pour moi, je ne suis pas intéressée !" Je lui fais mon sourire un peu d'hypocrite, je l'avoue, mais bon ce mec me soule. En plus d'être en retard, il me fait son plan de drague à deux balles. J'ai autre chose en tête que ces conneries. "Tigresse, j'adore!" Oh non, mais il va pas se taire. "Non, balance." Je lui souris de plus belle, oui j'ai dû répondant et oui je suis habituée aux mecs dans ton genre. L'ascenseur s'ouvre. "Dommage pour vous." Mais oui bien sûr. Je me dirige vers l’accueil, laissant ce mec loin derrière moi. Il manquait plus que ça, bon on se reconcentre, je suis là pour un entretien d'embauche.[...] Bon d'après la secrétaire, il est prévenu,  j'espère bien pour lui, il manquerait plus que ça, qu'il ne soit pas au courant de ma venue. Dernier bureau à droite qu'elle m'a dit. Je frappe. "Entrez." Bon lui déjà il est à l'heure..."VOUS !" Oh non, mais dites moi que je rêve !

Code:
Merci pour ta carte postal ! Alors Paris, raconte moi tout ? Moi je n'ai rien de bien intéressant, Luke est passé récupérer ses affaires ce matin. Je te cache pas, que ça m'a fait étrange, il m'a dit qu'on pourrait être amis plus tard... J'en doute, je sais pas, peut-être trop tôt. J'arrive pas à comprendre ce qui s'est passé. Tout allait bien, oui on s'engueulait, mais comme n'importe quel couple, enfin je crois... Il a juste plus supporter la présence des Hawkins dans ma vie. Je ne cache pas qu'Allan est mignon, mais comme je l'ai dit aux filles, c'est mon patron et dès le premier jour, je lui ai fait comprendre que j'étais en couple. Je ne suis pas du genre à passer sous le bureau pour une augmentation. Jane ne comprend pas comme je fais pour résister. Elle adore Luke, là n'est pas le problème, mais d'après elle s'est dure physiquement de résister à Allan. J'y arrive bien, la preuve que ce n'est pas si dur que ça. Je ne cache pas qu'il est gentil et prévenant avec moi, il fait attention à tout ce que je dis, écoute mes conseils lors de ses réunions. Il m'a proposé de l'accompagner la semaine dernière en voyage d'affaire. J'ai refusé... J'aurai pu, mais je devais... Fin voilà ! Je te tiens au courant comme promis de ma vie et toi tu reviens quand à Wollo ? Et puis on doit fêter ton union, dire que tu m'as pas invité, je suis vexée et je te parle d'Emma qui n'en revient pas ! On aurait pu être tes demoiselles d'honneurs. Bisous l'abeille. Bourgeonne pas trop près du soleil.

men made madness and the romance of sadness.
I'm not okay, not at all, the truth is, I'm missing something. The thing I loved the most, the face I wish were in the front row right now. (...) This is what I believe, right now, in this auditorium, there is someone who is with you, someone who is willing to pick you up, dust you off, kiss you, forgive you, put up with you, wait for you, carry you, love you. So while everything may not be okay, one thing I know is true, you do not have to be alone.

Code:
Je cherche comment aborder tout ça... Comment t'expliquer où ma vie en est à présent. J'arrive pas à mettre les mots sur ce qu'elle est. Il n'y a pas de mots. Je n'ai plus d'objectif, plus de raison de me battre... Enfin je veux dire... C'est fini Scotty... Tout est fini, je ne sais pas comment je trouve la force de me lever le matin. Les médecins ont dit que je ne pourrai plus danser. Je vais fair quoi chou ? Tu sais que je ne vis pas sans ça, je me sens briser de l'intérieur, je me sens perdue... Je... Il faut que je reparte à zéro, nouvelle page. J'ai trouvé un boulot à la mairie, je vais devenir jardinier, oui tu peux sourire. Tu me connais, je reste près de ce qui me touche à coeur. Elliot va bientôt. Il est tout foufou ici, c'est bon il a un an à présent, c'est un grand bonhomme. Jane en dingue, elle adore venir le voir, il grandit si vite, je suis dingue de lui. Cette boule de poil me donne que de l'amour et c'est ce dont j'ai besoin. Emma serait là, elle dirait que j'ai un problème, je donne plus d'amour aux animaux qu'aux humains et surtout aux hommes. Et non je ne te parlerai pas de mon "époux", j'ai été me renseigner pour divorcer. Oui je vais entamer une procédure, l'avocat veut juste des preuves... Bref ! Mon studio est petit, mais j'ai ce dont j'ai besoin à côté de moi. Je file, je dois voir Piper, on mange ce soir. Bisous mon abeille.

"Andy je t'adore, tu es ma sœur et tout ce qui va avec, mais là ça ne va plus." Je regarde a sœur, elle semble sérieuse. "Plus du tout même." Je tourne la tête vers Killian. "Avant que vous partez dans votre discours, je peux savoir depuis quand vous êtes devenu si proche tous les deux ?" Je fusille Killian du regard, qu'il ose mettre une main sur ma sœur et il est mort ! Il le sait, si c'est pour la faire souffrir comme l'autre me... Changement de canal de pensée Andy. On ne pense pas à lui ! Tout sauf ça ! "Nous sommes une équipe." Pardon ? J'ai loupé un chapitre. "Enfin quand elle dit nous, elle veut dire qu'on vous adore tous les deux et que vous êtes bien ensemble et que le nous veut dire elle plus moi mais genre elle chez elle et moi chez moi et donc pas de nous au sens elle plus moi, non enfin oui, mais pas dans le sens plus que tu penses que je vais me taire je crois." Killian me regarde puis regarde Jane, on lui fait tous les deux oui de la tête. "Ce qui veut dire, c'est que tu n'as pas besoin de passé ta vie en prison, il ne m'a pas touché et il n'y a rien entre nous. Malheureusement..." Je regarde ma soeur en fronçant les sourcils, Killian a la bouche grande ouverte. "Je plaisante, détendez-vous." Oui c'est ça ! Plaisante, je te connais Jane, je t'ai bien vu reluquer son derrière, Killian on y touche pas ! Et ça vaut pour lui. Ils y a pas assez d'emmerder entre les Hawkins et les Cohle ? Pourquoi est-ce qu'ils veulent en rajouter. "Je disais donc on s’inquiète pour toi et on pense que..." "Allan est innocent Andy, écoute le au moins. Il va te prouver qu'il a rien fait." Je les dévisage tour à tour. "Andy tu me crois moi ?" Je regarde Jane. "Bon bah alors si je te dis que je le crois, ah non reviens ici et changes de tête. Il a rien fait et il est mal, il bouge plus de son canapé." "T'étais pas obligé de le dire ça, mais elle a raison." Ils me soulent, que Killian soit du côté de son frère, je peux comprendre, mais Jane ? Depuis quand elle voue un culte aux Hawkins ? "Vous avez fini ?" "Andy t'es vraiment une tête de mule !" "C'est d'famille alors?" Je me retourne et regarde Killian, Jane fait de même. "Faut vraiment que j'apprenne à me taire moi." Oui ça vaudrait mieux. "Je veux pas l'écouter et je veux rien savoir, à présent je dois retourner travailler." J'ai dit ce que j'avais à dire, je ne reviendrais pas sur ma décision. Je ne veux plus rien avoir à faire avec lui, j'ai tourné la page. Je vais de l'avant à présent, aux oubliettes le mariage et tout le reste...

"Je sais plus du tout où j'en suis... Je veux dire je devrais être en miette, j'ai appris que mon rêve était brisé et qu'il y aurait peut de chance que je retombe enceinte à nouveau un jour. Je sais pas ce qui me tue le plus dans tout ça." Je le regarde, je ne sais même pas pourquoi je lui raconte tout ça. Je bois mon café, il ne dit rien. "Je sais pas quoi te dire, hormis que je vois bien que ça va pas, tu peux pas te cacher éternellement... Tu peux pas rester comme ça Andy. Danser c'est toute ta vie, tu peux pas passer outre du jour au lendemain, tu ne peux oublier, te camoufle pas, tu as besoin de t'exprimer." Il n'a pas tort, mais je n'ai pas le choix. "On a toujours le choix." "Je sais pas ce qui me fait le plus peur, que tu me comprennes toujours autant ou que tu captes ce que je pense ?" Il rigole. "Sérieusement Luke merci..." "Y a pas d'quoi." Et voilà qu'il me sourit de plus belle, je ne sais pas pourquoi j'ai accepté de boire un café avec lui, mais ça me fait du bien. On est venu à parler de nos vies et d'où on est aujourd'hui. Il arrive toujours à trouver les mots, c'est ce qui me fait peur. "Toi et Hawkins, marié et bah putain ! Si on me l'avait dit." Je repose ma tasse et je ne peux pas m'empêcher de sourire. "Déjà de savoir que tu aurais dit oui, c'est une première." "Pour ma défense, j'étais ivre." Il me regarde et se marre. "Il aurait fallu que je te fasse boire plus souvent alors, on en serait peut-être pas là aujourd'hui." Il me fait un de ses habituels clin d'oeils. "Va savoir, en tout cas voilà je suis une femme sur le point de divorcé avec une vie qui part en mille morceaux." Il lève les yeux au ciel tout en parlant dans sa moustache. "S'il  y a bien un truc chez toi qui m'a toujours plus, c'est ta force. Tu baisses jamais les bras, la preuve, tu as vu tout ce que tu viens de me dire ? Et pourtant tu te tiens devant moi, aussi belle que la première fois que je t'ai rencontré, avec des cernes en plus. Tu as su retomber sur tes pieds, tu as un job, un studio et un adorable chien, tu as ta soeur et toujours tes amis. Non franchement Andy, je sais pas où tu puisses toutes cette force, y en qui serait déjà cloitrer dans leur lit à l'heure qu'il est." "Apparemment c'est ce que mon mari fait.""Ah bah tiens tu vois et lui il a perdu quoi ? Surement pas la moitié de ce que tu as perdu, bon déjà perdre une femme comme toi, je peux comprendre sa fou les boules, mais bon ce n'est pas une raison ! S'il te voulait, il se battrait et surtout il n'aurait jamais été voir ailleurs. Je te l'ai toujours dit, ce mec est un Don Juan. Enfin bref ! Tu as le droit de craquer ma belle et même si tu penses que maintenant ta vie n'a plus de sens, garde ta force." Il faut vraiment qu'il arrête, je passe une main sous ma joue, mais je suis prise de court, il a été plus vite. "Merci." Il me fait un clin d'oeil. "Y a pas d'quoi !" C'est bon de le revoir, il m'avait manqué, je pensais pas qu'on pourrait être amis de nouveau. Je pensais pas qu'Allan me tromperait et pourtant... Je pensais pas que je devrais arrêter la danse et pourtant, je ne pourrais plus jamais danser comme avant, déjà si je marche sans boiter c'est un exploit alors danser... Je pensais que ma vie serait différente, mais je me suis trompée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ANDY◗ Quoique moi j’ai connu un choux farcis, c’était un sale coup.    

Revenir en haut Aller en bas
 

ANDY◗ Quoique moi j’ai connu un choux farcis, c’était un sale coup.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 028 - Choux farcis aux fruits de mer
» Mini choux farcis saumon fumé chantilly à l'aneth en amuse bouche
» Salut! de Andy Paname.
» choux vert a la creme
» Fameuse petite salade de choux des restau japonais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WOLLONGONG :: ∞ Mais je n’ai aucune envie d’aller chez les fous ! :: 
La question est qui es-tu toi ?
 :: 
tout le monde est fou, ici
-