Partagez | 
 

 sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : Candice Accola

MessageSujet: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Mer 3 Sep - 23:39

Eliana Alexandra Sanders
candice accola
On dit bonjour quand on est poli, si tu n'es pas joli, soit un peu poli, c'est ce que ma maman m'a toujours dit. Il faut toujours écouter ses parents, sauf quand ils radotent, là tu peux passer. Les parents ne disent pas toujours la vérité, ils ont été jeunes avant comme toi et moi, wait, tu as quel âge déjà toi ? vingt-trois ans Je vois, oui je vois je te dis, si je te dis que je vois c'est que je vois, mais tu es natif d'ici ? Pardonne-moi, ma mémoire me joue des tours et puis je suis sûr que tu es un alien. Je suis née à Sydney un certain 12 juillet Ah tu vois, qu'est-ce que je disais, j'ai toujours raison, oui et même quand j'ai tort, j'ai raison. C'est une chose à savoir, le chef a toujours raison. Tu dois me comprendre pour ça ? Que tu sois en haut ou en bas de l'échelle, tu me comprends, n'est-ce pas ? je suis étudiante en communication. Qu'est-ce que je disais, le pouvoir est maître de tout, j'aime avoir du pouvoir, pas toi ? C'est plaisant de savoir que les gens ne peuvent rien faire contre toi, oh mais je te rassure j'ai des défauts comme tout le monde et toi ? On dit que je suis naïve, surexcitée, chiante, agaçante, superficielle, énervante bref, une vraie emmerdeuse de première. Je tacherai de m'en souvenir, je ne voudrais pas te contrarier et faire sortir le Hulk qui est en toi. Je suis sûr que tu dois avoir des qualités ? Tu ne peux pas juste être idiot et vert. Je peux aussi être douce, gentille, souriante, sociable et très joyeuse. Oui bon je me suis peut-être trompé... Effectivement tu es bon à jeter, qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de toi ? Au fait c'est quoi déjà ton patronyme ? Oui ton identité si tu préfères. Eliana Sanders mais tout le monde m'appelle Eli. Non ça me dit rien, je me demande si Rachel pourrait s'occuper de toi. C'est une bonne personne, unique en son genre, je suis sûr qu'elle t'apportera beaucoup, ta vie va être différente à présent, elle va briller et les gens vont t'adorer. Justement en parlant de gens, tu as peut-être déjà quelqu'un qui t'adore ? Je suis célibataire mais encore amoureuse de son ex enfin ça, c'est un secret. Oh je vois, en fait non je vois pas, tu es étrange mon ami. Tu es pressé ? Tu penses que j'en ai fini avec toi ? Et bien figure toi que non, si tu devais renaître en quelque chose tu opterais pourquoi ? Les hommes. Intéressant, moi j'aimerai revenir en étant une chèvre, ça doit être sympa de brouter toute la journée. Enfin tu me diras chacun ses préférences, tiens en parlant de ça, tu aimes quoi ? J'aime beaucoup faire de nouvelles rencontres, faire la fête, du shopping et puis mes amis aussi.  Ce que j'aime par dessus tout, ce sont les fraises au chocolat. Je t'aurai bien dit comme moi, mais je ne vois pas l'intérêt de préféré telle espèce à une autre. Mais oui nous avons bientôt fini, calme toi. Une dernière pour la route, si tu devais opter pour un super héros, tu prendrais qui ? Catwoman quelle question ? Graouuh Choix vraiment... Oh je n'avais pas vu l'heure, tu es libre, merci d'avoir pris le temps de répondre à mon questionnaire.

parlons un peu

Aujourd'hui je n'ai pas envie d'être original, je sais que cela peut-être étrange, mais je vais me comporter comme n'importe quel spécimen se trouvant dans cette ville. Oui je peux le faire, la preuve, pourquoi tu es venu t'installer là ? Bon si tu es natif d'ici, il y a bien une raison qui t'a poussé à rester ? Il paraît que l'herbe est toujours plus verte ailleurs, tu ne trouves pas ? Si je suis venue m'installer ici, c'est simplement et purement par vengeance sinon, je serais restée à Sydney, c'est le paradis là-bas à côté de chez vous.

Est-ce que tu aimes les tomates ? Moi pas vraiment, tiens c'est quoi ton plat favoris et celui que tu détestes. Oh puis soyons fous, quel légume tu vénères et celui qui te fait horreur ? Les fraises au chocolat c'est un plat ? Non ?! Bon bah dans ce cas, je préfère les pates et je déteste la viande. Je suis végétarienne. Euh le légume que je vénère c'est la carotte (vous faites pas des idées) et celui qui me fait horreur... Bah j'en ai pas vraiment.

Question bonus, quelle est la première chose que tu fais en te levant et bien sûr la dernière en te couchant ? Surprend-moi ! La première chose que je fais en me levant, c'est danser comme une cinglée sur n'importe quelle chanson qui passe à la radio et la dernière fois que je fais en me couchant c'est allumé mon réveil pour avoir ma musique au petit matin. C'est con mais, c'est comme ça. Si j'ai pas ma musique, je suis de mauvaise humeur pour la journée.
(c) taz

T'es quel genre de Minion ?
Voici venu le temps des rires et des chants sur l'île aux minions, c'est tous les jours la fête et les potatoes. Et toi tu es qui ? hersunshine mais tu peux m'appeler charline. Ah ! Non... jamais entendu parler, désolé de t'avoir fait une fausse joie. Tu n'es pas d'ici, ce monde t'es inconnu, n'est-ce pas ?je viens de france Hum... Effectivement, c'est pas tout proche, mais tu passes souvent par ici ? j'essaye de passer tous les jours. Et bien tu m'en vois fort heureux et tu penses quoi de mon royaume ? il est jste trop top, je kiffe les minions. Tu m'en vois fort heureux ! Finalement je vais te garder, tu m'as l'air fort sympathique. Une dernière chose a ajouté ?  j'étais prête à vous raconter une histoire drôle et tout mais, je viens de la perdre en réfléchissant à un autre truc du coup bah, ça sera pas pour aujourd'hui. en plus il est tellement tard que mon cerveau il marche plus correctement !

Code:
<span class="avatarpris">☓</span> candice accola • [i]eliana sanders[/i].


Dernière édition par Eliana Sanders le Jeu 4 Sep - 10:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : Candice Accola

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Mer 3 Sep - 23:40

Silence maraud, je parlemente.
We don't choose our parents

Joyeux anniversaire ma chérie ! Je me réveille en sursaut et apporte directement ma main contre mon front. Bordel, c'est moi qui tourne ou c'est le monde autour de moi ? Je prend mon oreiller, repose ma tête contre le matelas et m'étouffe dedans dans l'espoir qu'on me fiche la paix. Bon anniversaire princesse ! Bon... Quoi ? Anniversaire ? Oh oui merde, c'est mon anniversaire aujourd'hui ! Et je la reconnais cette voix c'est... M'man ? P'pa ? Qu'est-ce que vous faites là ? Je repose mon oreiller sur mes genoux et me redresse doucement tandis que mes parents me serrent tous deux contre eux. Ca fait un moment que je ne les ai pas vu. Il faut dire que maman parcourt le monde et les podiums depuis des semaines voire même des mois et mon père et bien, il bosse tellement à son cabinet que nous ne faisions que de nous croiser. Je suis ravie de les voir seulement, j'ai mal au crâne après la soirée que je viens de passer. Comme on le dit si souvent, quand les chats dorment -ou plutôt sont absents dans mon cas-, les souris dansent. C'était la veille de mon anniversaire, il fallait bien que je marque le coup. En parlant de marquer le coup, est-ce qu'ils avaient remarqué le bordel qui j'avais mis dans leur maison ou bien...? Je grimaçais légèrement, retirais ma couette brusquement et courais dans les escaliers. Lorsque j'arrivais en bas, je fus très surprise de remarquer que le salon comme la cuisine ou n'importe quelle autre pièce était... Nickel. Qu'est-ce qu'il s'était passé au juste ? Un miracle ? Eli, tu vas bien ? Mes parents me rejoignaient rapidement et ma mère plaqua sa main contre mon front pour voir si j'avais de la fièvre. Je louchais dessus avant de leur adresser un large sourire. Je suis juste contente de vous voir !

She's not my best friend, she's like my sister

Ma mère m'avait fait un super déjeuner, j'avais pris des médocs pour mon mal de tête et mes parents m'avaient forcé à me rendre en cours et ce, même si c'était mon anniversaire. C'est vraiment pas juste. J'arrivais pile à l'heure, pris place à côté de celle que je considérais comme ma meilleure amie, ma soeur, ma confidente bref, mon double. C'est toi qui a nettoyé la baraque hier soir ? lui demandais-je en la questionnant du regard. Je savais qu'elle était maniaque, perfectionniste et qu'elle ne supportait pas le désordre. Elle en était totalement capable cette folle.  Peut-être... Peut-être pas... Elle haussa les épaules d'un air innocent avant d'afficher l'un de ses sourires qui en dit plus que n'importe quel mot du dico. Je fronçais les sourcils et elle se sentit obligée de me donner des explications. Bon d'accord, c'est moi. Je savais que tes parents rentraient alors, je suis venue super tôt ce matin et... Tadam ! Tu m'en dois une blondie ! Je levais les yeux au ciel, désespérée alors que notre professeur se racla la gorge. Je tournais la tête en sa direction et comprit que ça devait faire un moment qu'il avait arrêté de parler pour nous fixer de la sorte. Mesdemoiselles, je vous dérange peut-être ?! Je fis semblant de réfléchir alors que ma voisine replongea la tête dans son bouquin de mathématiques. Je déteste les maths. Je déteste ce prof. Absolument pas, vous pouvez continuer monsieur. Je crois que le sourire arrogant qui arborait mon doux visage ne lui plut point mais, je m'en contrefichais, c'était mon anniversaire ! Il reprit tout de même son cours et la jolie brune sauta sur l'occasion pour reprendre la parole, se penchant légèrement vers moi pour me questionner. Bon sinon avec Joshua Henderson, t'en ais où ? Pour simple réponse, un large sourire de ma part. Je n'étais pas du genre à m'étaler sur ma vie privée du moins, pas avant d'être on ne peut plus sûre.

They are my second family

Je sonne à la porte et de suite, on me crie de rentrer. A tous les coups, j'étais attendue. De toute façon, c'est un peu chez moi ici, je m'y suis toujours sentie bien et à l'aise. Limite, je préfère traîner chez les Henderson que de rester chez moi étant donné que mes parents ne sont jamais là. Bref, je rentre et je rejoins directement la cuisine pour saluer tout le monde. Bonjour madame Hendenson ! Bon bah finalement, il n'y a que elle. Elle est derrière les fourneaux faut dire qu'il était bientôt midi. Je prends le temps de m'intéresser à ce qu'elle cuisine, comme la plupart du temps. Je l'aime bien madame Hendenson, c'est comme une maman, c'est toujours vers elle que je me tourne quand ma propre mère est absente. Bonjour Eliana. Comment vas-tu ? Comment je vais ? Bah plutôt bien. J'ai vu mes parents, j'ai obtenu une bonne note à ma dernière interrogation, j'ai un petit-ami on ne peut plus parfait et des amis en or. Qu'est-ce que je peux demander de plus ? La vie est telle un conte de fée. Ca va, ça va, je viens chercher Haven pour une séance shopping. J'affiche un large sourire, impatiente de m'y mettre de te trouver la tenue parfaite pour samedi soir. Ma meilleure amie organise une soirée étant donné que c'est notre dernière semaine de cours et qu'après ça, tout le monde va partir en vacances de son côté. Elle doit être en haut. Je me dirige donc rapidement vers les escaliers et lui répond par dessus mon épaule : Merci m'dame. Au fait, vous avez le bonjour de mes parents. Lorsque j'arrive dans les escaliers, je n'ai le temps que de gravir deux-trois marches. J'entends du bruit venant du salon du coup, je décide d'aller voir s'il s'agit de Joshua. Ouais en fait, je sortais déjà avec Josh à l'époque. Je dois dire que j'étais plutôt heureuse avec lui voire même folle amoureuse. Je me sentais bien avec lui et puis, j'adorais les Henderson. Bref, il ne s'agissait pas de Joshua, je savais bien qu'il n'était pas à la maison, il devait rejoindre l'un de ses amis pour faire je ne sais plus trop quoi. C'était Andrew, son cousin. Hey salut Andrew ! Elle est pas là Haven ? Il avait l'air super concentré sur son jeu vidéo. Je ne voulais l'ennuyer, je voulais juste parler. Ouais, ouais... Je levais les yeux au ciel apparemment, je l'ennuyais plus qu'autre chose. Je me mordais la lèvre et m'appuyais conte l'encadrement de la porte. Je peux jouer ? Qu'est-ce qu'il avait contre moi au juste ? Même lorsque j'essayais de me montrer gentille, de ne pas lui lancer des pics, il arrivait à me remballer : Arrêtes, tu serais incapable de me battre blondie. Je me mis à rire en hochant négativement la tête. Il ne levait pas les yeux de l'écran, c'était plutôt perturbant. Je suis sûre que je peux t'écraser en moins de deux mais t'as raison, prends pas le risque. Je m'apprête à tourner les talons quand il en rajoute une couche : Va faire les boutiques c'est plus dans tes capacités. Elle est dans sa chambre. Je soupire. Malheureusement, les choses ne s'arrangeront pas aujourd'hui. Je l'apprécie beaucoup Andrew. C'est vrai, je ne dis trop rien là-dessus mais, je le trouve sympa même si on se lance des pics la plupart du temps. J'aime bien jouer avec lui. C'est juste qu'il est étrange avec moi et, j'essaie de comprendre. Je sais que les choses finiront par bien aller, il suffit d'un coup de baguette magique ou de beaucoup de temps. En l'occurrence, je crois qu'on a besoin de temps.

Some people can give you a smile

J'étais dans cette cabine depuis des heures et j'étais incapable de me décider. J'attendais, je réfléchissais mais, rien à faire. Je pris donc mon téléphone portable et composais le numéro d'Haven. Je t'en supplie, il faut que tu me rejoignes au centre commercial, c'est un cas de force majeure ! Je ne lui laissais pas le temps de répondre et me contentais de raccrocher. Après ça, je partie en direction du café. Je commandais deux chocolat au lait et attendais l'arriver d'Haven qui ne mit que quelques minutes pour me rejoindre. Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a de si important ? Elle avait l'air tout essoufflé. Avait-elle vraiment couru jusqu'ici ? Oups, je m'en voulais un petit peu là. Je lui collais son chocolat dans les mains puis, la tirais jusqu'à la vitrine de la boutique qui se trouvait juste en face. J'arrive pas à me décider... Tu crois que ton frère préférera la bleue ou la rouge ? Je tournais la tête dans sa direction après lui avoir indiqué desquelles il s'agissait. Elle me fixa d'un air étonné. Elle resta même bouche bée quelque secondes avant d'essayer de me répondre : Me dis pas que... T'as pas fait... Tu m'as appelé à cause d'une robe ? Est-ce que c'était si étonnant venant de ma part ? Elle aurait dû s'en douter pourtant. Je ne pus m'empêcher de lui expliquer les choses étant qu'elle s'était déplacée jusqu'ici juste pour une robe. Quoi ? C'est un cas de force majeure ! Je compte le traîner à une soirée, je sais qu'il n'a envie d'y aller, faut bien que je trouve quelque chose ! Je me mis à battre des paupières, affichant un petit sourire désolé. Aller quoi, elle ne pouvait pas résister à cela ! Elle semblait pourtant hésité un cours moment avant de soupirer et de donner sa conclusion : La bleue, sans aucune hésitation. Oh yeah ! C'est bien ce que je pensais ! J'aurais parié sur celle-ci. Je la serrais dans mes bras en guise de remerciements et partis acheter la belle robe bleue.

Love is a wonderful feeling... Or not

Aller, fais pas cette tête tu vas voir, ça va bien se passer. Je déposais un baiser sur ses lèvres pour l'encourager, contente qu'il est finalement accepté même si c'était en quelque sorte du chantage. Ouais, c'était une soirée contre du sexe mais après tout, ça nous arrangeait tous les deux et puis, je ne pouvais rien refuser à Joshua. Il était juste... Parfait avec moi. Ok bon, la soirée n'était pas des plus géniales. Il n'y avait que des pimbêches qui ne faisaient que se vanter mais, j'en appréciais quelques unes. Il y avait bien pire et je ne comprenais pas tellement pourquoi Josh avait décidé de partir si tôt. T'as tout gâché Josh ! La soirée ne faisait que commencer ! Je pris place dans la voiture, m'attachais et décidais de lui faire la gueule. Les bras croisés, je regardais le paysage défilait par la fenêtre. Il faisait mi-nuit étant donné qu'il n'était pas si tard que ça. C'est plus fort que toi, faut que tu contrôles tout ! Tu sais quoi, tu peux t'asseoir sur notre partie de jambe en l'air, t'es qu'un vrai con ! J'étais énervée, hors de moi. Il aurait pu faire un effort, au moins pour me faire plaisir. Mais non, il fallait croire que c'était trop demander. T'as raison, tais toi, ça changera. Ouais ça, c'était son truc. Il gardait tout pour lui. Il préférait se taire au lieu d'affronter le problème. Moi j'y peux rien si j'ai une grande gueule, je suis impulsive, j'ai besoin que ça sorte pour me sentir mieux après. En plus il y avait l'autre pétasse d'Amber. Elle va se faire un plaisir de nous critiquer ! En fait, je crois que c'est surtout ça qui allait me saouler. Revoir l'autre connasse qui n'allait faire que critiquer mon mec parce qu'on n'était pas restés jusqu'à la fin alors que le sien l'attendait patiemment dans un coin. C'était un bouffon son gars, il n'avait pas caractère, rien dans le cerveau bref, un vrai débile. Tu m'énerves Joshua, je suis hors de moi, je me retiendrai pas, je te giflerai ! Je crois que ce fut LE mot de trop car il freina brutalement et sortit. Je grimaçais légèrement en me demandant s'il comptait vraiment faire le chemin à pieds et me laisser ici. Apparemment, ce n'était pas le cas car il fit le tour, ouvrit par portière et m'ordonna : Détaches-toi ! Il est sérieux là ? Il allait me laisser là ? Au bord de la route et j'allais devoir faire du stop ou...? J'obéis tout de même parce qu'il semblait très énervé. Il m'agrippa le poignet pour me faire sortir et je serrais la mâchoire pour ne pas m'énerver. C'est qu'il faisait mal en plus ! Vas-y, gifle moi. Il se tenait face à moi et je pris le temps de réfléchir un moment. Josh, je ne l'avais jamais vu aussi énervé. Je crois que j'y avais été un peu fort du coup, je commençais à me radoucir, soupirant avant de murmurer calmement : Quoi ? Je... Non, Josh, je le pensais pas vraiment, c'était sur le coup de la colère... Je pensais qu'il allait lui aussi se radoucir en vue du fait que j'étais plutôt calmée là mais, ce ne fut pas le cas, loin de là. Gifles-moi ! se mit-il à crier, me faisant sursauter au passage. Je sentais les larmes monter aux yeux. J'avais à la fois peur et j'étais énervée. Très énervée du coup, je finis par faire ce qu'il me demanda et lui mit une gifle. Sale con ! murmurais-je par la même occasion. Mais tout ça, je crois que je n'aurais pas dû le faire. Je n'aurais pas dû parce qu'il m'empoigna le bras et commença à me frapper. Il me frappa encore et encore et je dois avouer qu'à la fin, je ne sentis plus rien tellement j'avais mal. J'avais tellement mal que je finis par m'évanouir.

Sometimes they're so badly that they felt nothing

Hey ma chérie... Comment tu te sens ? Ma mère est là, assise à mes côtés. Elle me caresse les cheveux comme lorsque je n'étais encore qu'une enfant. J'ai du mal à garder les yeux ouverts mais, je résiste. Je suis entourée de murs blancs, ma tête me fait mal, mon ventre aussi et mes jambes, je ne sens plus mes jambes. Maman je... Je veux rentrer à la maison... Il est hors de question que je reste ici, je ne peux pas rester ici. Je referme les yeux et quand je les ouvre de nouveau, je suis chez moi, dans mon grand lit. Un léger sourire se dessine sur mes lèvres tandis que je caresse ma couette du bout des doigts. Ma mère est toujours ici, perchée au dessus de moi. A croire qu'elle a arrêté de travailler pour garder un oeil sur sa petite fille. Pour la première fois, elle semble inquiète. C'est mignon. Maman, t'es pas obligée de rester là... Je soupire et lui adresse un léger sourire. Elle me sourit à son tour, déposant un baiser au sommet de son front. On... On ne va pas porter plainte. Je fronce les sourcils. C'est pour ça qu'elle s'inquiète ? Parce qu'elle a peur que je porte plainte contre Joshua ? Je ne portais par plainte contre Josh, même si ce qui a fait est horrible je veux dire, je l'ai aimé ce gars ! -à vrai dire, je l'aime encore même si je ne veux pas me l'avouer. Je ne porterai pas plainte si c'est ça qui t'inquiètes ! Maman sembla soulagée et quelques jours plus tard, elle repartie pour Paris ou je ne sais quelle autre grande ville. Je sais qu'elle m'aime, qu'elle donnerait tout pour moi mais, elle n'est jamais là. Papa non plus et ça, ça ne changera sans doute jamais. Pourquoi rester ici s'ils ne sont plus là ? Même les Henderson sont partis. C'est surement à cause de ce que Joshua a fait. Tant mieux, c'est surement mieux comme ça.

New city, new life

J'avais demandé à ma meilleure amie de m'accompagner à l'aéroport. Nous venions tout juste d'arriver devant et je dois dire que je détestais les au revoir. Bien entendu, ce n'était pas un adieux mais, quand même ! Pourquoi tu pars déjà ? Je tournais la tête vers elle en souriant. Ca doit faire trois fois que je lui explique. Elle le fait exprès, c'est sûr. Parce que Josh est parti et j'ai promis de le rejoindre... C'est logique non ? Non, ce n'est pas logique non. C'est lui qui m'a tabassé avant de me laisser pour morte dans un fossé au bord de la route. J'ai eu de la chance qu'on me retrouve et il a eu de la chance que je me la ferme. En même, ma mère m'avait demandé de ne rien dire à ce sujet. Je crois qu'ils ont passé un accord les parents. Du coup, je compte bien rejoindre Joshua mais, pas pour lui faire ds excuses, plutôt pour me venger. Dommage que je ne puisse pas raconter mon plan diabolique à ma meilleure amie. Peut-être mais, tu vas me manquer blondasse ! finit-elle par en conclure en me serrant dans ses bras. J'ai eu les larmes aux yeux ce jour-là. Faut dire que c'était la première fois que je la quittais. Je ne manquerai pas de l'appeler, tous les jours s'il le faut.


Dernière édition par Eliana Sanders le Jeu 4 Sep - 16:38, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 68
☞ AVATAR : Max Irons

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Mer 3 Sep - 23:52

ME AMOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOR (Profite)

Merci d'avoir re-pris mon scénario, on va finir par plus ce quitter ...

Bon courage ma poupée, si tu as le moindre souci, ton étalon est là !

Ah, et j'ai failli oublier : (T'en auras pas beaucoup, c'est toi qu'a commencée dans la voiture)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : Candice Accola

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Jeu 4 Sep - 0:18

Ouais je profite tant que t'es tout gentil et tout beau
Qu'est-ce que tu veux, c'est le destin
T'inquiètes, je t'harcèle si jamais j'ai besoin mais tu sais, quand je commence, j'arrête plus et tu vas vite en avoir marre

Toi t'en auras qu'un de chaque parce que tu m'as laissé pour morte enfoiré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 68
☞ AVATAR : Max Irons

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Jeu 4 Sep - 8:27

Je suis toujours tout gentil et tout beau Surprised
Tu craqueras avant moi, jm'inquiet pas pour ça
Ne remet pas ça sur le tapis, tu sais que ce sujet me met les nerfs à vif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 160
☞ AVATAR : la robb.

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Jeu 4 Sep - 8:33

OWIIIIIIIII LA BLONDE DE JOSH. et beh c'est du service express, j'pense que tu vas faire des heureux. bwef toi t'es dans la merde, la famille Henderson ceyyyyy le maaaaaaaal.
en tout cas bienvenue ici, j'espère que ta vie à Wollogong sera belle et que Eli ne retombera pas dans les bras de Josh alias le démon. (faut vraiment que j'arrête Supernatural moi. ) enfin valaaaaa quoi bonne chance pour ta fiche et pleins de keur sur toi toi mon toit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 68
☞ AVATAR : Max Irons

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Jeu 4 Sep - 8:52

Faut arrêter, on est pas si horrible pour l'instant, je nous trouve même sympa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 160
☞ AVATAR : la robb.

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Jeu 4 Sep - 10:12

c'est normal ta meute n'est pas encore validée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : Candice Accola

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Jeu 4 Sep - 12:20

josh t'es mignon quand tu t'énerves

jane héhé, je suis une rapide tu me délivras du mal alors
supernatural c'est la base attends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 68
☞ AVATAR : Max Irons

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Jeu 4 Sep - 16:11

Haan ta présentation est parfaite
Et ton profil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : Candice Accola

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Jeu 4 Sep - 18:07

C'est vrai, c'est vrai, elle est parfaite ? Je crois que j'ai fini d'ailleurs
T'as vu ? Il claque mon profil hein ?! C'est le voisin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 92
☞ AVATAR : Tyler CRAZY Posey

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Jeu 4 Sep - 21:56

Welcouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuume
Une blonde de plus dis-moi tu as pas un 06
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : Candice Accola

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Jeu 4 Sep - 22:00

Merci bien
Ouais bien sûr, t'as une bonne bouille alors je veux bien te le passer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 160
☞ AVATAR : la robb.

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Ven 5 Sep - 12:53

compte pas trop sur moi pour te délivrer du mal j'suis pas trop qualifiée pour ça (ça m'fait penser à double zéro avec Eric et Ramzy. Arrow ) mais c'qui est sûr c'est que toi et moi on aura un lien. (ouais j'm'impose yakoooi? ) Eli pourra aider Jane à se sortir de cette famille de malades mentaux wsh, la pauvre elle est en danger à cause d'eux alors qu'elle a rien demandé. 
ça serait quand même drôle qu'Eli finisse avec Andrew moi j'trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 68
☞ AVATAR : Max Irons

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Ven 5 Sep - 13:14

Kit : N'y penses pas, ne lui adresse même pas la parole.

Jane : Mêle toi de ce qui te regarde si tu veux pas la fessée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 160
☞ AVATAR : la robb.

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Ven 5 Sep - 13:40

qui te dis que ce n'est pas ce que je cherche, la fessée.
(je sais pas si c'est vraiment très français comme phrase ptdrrr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 68
☞ AVATAR : Max Irons

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Ven 5 Sep - 13:48

Fais gaffe que je ne te prenne pas (dans tout les sens du terme) au mot

(je sais pas si c'est bien français aussi, mais t'as compris )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 160
☞ AVATAR : la robb.

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Ven 5 Sep - 14:23

même pas peur d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : Candice Accola

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Ven 5 Sep - 16:04

Moi je pense que je vais faire plus que lui adresser la parole si tu continues come ça nanméoh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 140
☞ AVATAR : Sheldon Cooper, maggle !

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Sam 6 Sep - 13:44


Devine quoi ! T'es validée l'amie !
Et oui tu l'auras compris, je valide tes papiers, à présent tu es sous la responsabilité de Rachel Green. Attention à toi, je te surveille quand même, je t'ai dit j'ai l'oeil partout. Je sais, tu es heureux d'être passé du côté fou de la force, mais n'oublie pas qu'il te reste encore des tâches à accomplir. Si tu n'es pas venu seul, tu peux aller chercher tes compagnons de route, n'oublie pas de les recenser une fois finis. Tu aimes dormir sous les ponts ? Moi pas vraiment, je te conseille donc, d'aller demander un logement et par la même occasion, recenses ton métier. J'aime que tout soit en ordre. Hum... Il me semble que j'ai oublié quelque chose ! Ah oui, je sais que tu es un petit joueur, alors si tu veux participer aux défis, fais toi plaisir et puis n'oublies pas de récupérer tes points par la même occasion. A présent, circule, ton odeur m'insupporte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wollongong.forumactif.org
☞ CONNERIES : 166
☞ AVATAR : chris pine. ♥

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   Sam 6 Sep - 19:31

Oh gosh, ton avatar est juste magnifique! Je ne suis pas une grande fan de Candice, mais là ... En tout cas, bienvenue et amuse-toi bien parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)   

Revenir en haut Aller en bas
 

sometimes it's hard to find the words to say... (eliana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maybe tomorrow, I'll find my way home.
» NARS RAJASTHAN
» (75) Catalogue de la bibliothèque de l'Ecole Polytechnique
» Craquage Semi Precious et Bloggers Obsessions (+ swatches) + autres !
» LYON' BiG CRAQUAGE !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WOLLONGONG :: ∞ Mais je n’ai aucune envie d’aller chez les fous ! :: 
La question est qui es-tu toi ?
 :: 
tout le monde est fou, ici
-