Partagez | 
 

 (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : juno temple

MessageSujet: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Sam 19 Juil - 15:04

Abbygaëlle Zoëlya Bing
juno temple
On dit bonjour quand on est poli, si tu n'es pas joli, soit un peu poli, c'est ce que ma maman m'a toujours dit. Il faut toujours écouter ses parents, sauf quand ils radotent, là tu peux passer. Les parents ne disent pas toujours la vérité, ils ont été jeunes avant comme toi et moi, wait, tu as quel âge déjà toi ? T'es au courant que ça ne se fait pas de demander l'âge d'une dame ? Bon, d'accord, ça va, j'ai vingt-trois balais, toutes mes dents et un tas phénoménal de neurones en moins.Je vois, oui je vois je te dis, si je te dis que je vois c'est que je vois, mais tu es natif d'ici ? Pardonne-moi, ma mémoire me joue des tours et puis je suis sûr que tu es un alien. Ca va pas non ? J'suis pas un alien moi ! En revanche, je ne suis pas certaine que Link n'en soit pas un vois-tu ... Anyway. En ce qui me concerne, je suis née ici, à Wollongong. Et même que c'était le vingt octobre. Et ouais, ça t'en bouche un coin n'est-ce pas ?Ah tu vois, qu'est-ce que je disais, j'ai toujours raison, oui et même quand j'ai tort, j'ai raison. C'est une chose à savoir, le chef a toujours raison. Tu dois me comprendre pour ça ? Que tu sois en haut ou en bas de l'échelle, tu me comprends, n'est-ce pas ? Le principe en lui-même me parle, il n'y a aucun doute possible à ce sujet. Cela dit, l'échelle, je ne suis pas certaine de la situer. Remarque, maintenant que j'y pense, ma place est en bas de cette foutue échelle que je gravirais un jour. Ou pas d'ailleurs. Pour l'instant, mes études d'informatique me suffisent amplement alors chaque chose en son temps tu permets. Qu'est-ce que je disais, le pouvoir est maître de tout, j'aime avoir du pouvoir, pas toi ? C'est plaisant de savoir que les gens ne peuvent rien faire contre toi, oh mais je te rassure j'ai des défauts comme tout le monde et toi ? Je crois bien être la première personne a reconnaitre que j'ai des défauts. Il est vrai que je cris sur tous les toits et à qui veut l'entendre que je suis parfaite mais il n'empêche que je sais être réaliste. Alors, par où commencer. Ah oui, franche, froide, sarcastique à mes heures perdues et même grande gueule, très je-m'en-foutiste aussi, mais ça, c'est un détail. Ah oui, j'ai oublié de préciser que je suis également dépravée et vulgaire quand l'envie me prend - c'est-à-dire au moins six fois par jour. Beaucoup te le dirons, il ne faut pas trop me chercher parce que je ne fais pas dans la demie mesure. C'est tout ou rien et, malheureusement, les garçons ne seront pas toujours là pour me retenir de partir en vrille. Je tacherai de m'en souvenir, je ne voudrais pas te contrarier et faire sortir le Hulk qui est en toi. Je suis sûr que tu dois avoir des qualités ? Tu ne peux pas juste être idiot et vert. Ah ça non. Autant je suis bourrée de défauts, autant, je déborde de qualités aussi. Mais il est préférable que ce soit les autres qui en parlent à ma place. Je ne suis pas très douée pour me jeter des fleurs - à part quand il s'agit de déconner. Mais bon, pour toi, je vais faire un petit effort. Je suis sûre de moi -peut-être un peu trop parfois d'ailleurs- mais j'ai la tête sur les épaules. Une chose est certaine : je sais ce que je veux et ce que je vaux. Pacifiste, passionnée, sensible et très attentive font aussi parti de la panoplie de la parfaite petite Bing. Attention, il faut savoir allier la beauté et l'intelligence si tu compte un jour me ressembler et ça, Dieu seul sait que ce n'est pas évident pour tout le monde. Curieuse, folle et attachante font aussi parti de mes atouts majeurs. Et puis, il parait aussi que la maladresse affective peut être une qualité alors je la note en mot de la fin. Oui bon je me suis peut-être trompé... Effectivement tu es bon à jeter, qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de toi ? Au fait c'est quoi déjà ton patronyme ? Oui ton identité si tu préfères. QUOI ?! Mais tu n'as toujours pas compris ?! Mais qui es-tu toi l'être qui ne me connait pas ?! Non, attends, tu es sérieux ? Genre, vraiment sérieux ? Ne fais pas comme si tu ne connaissais pas mon nom, t'es obligé de le connaitre et, par conséquent, de me reconnaitre ... Bon aller, juste parce que je n'ai pas envie de te voir galérer, je vais te le donner. Bing. Ca y est, ça te revient ? Voilà qui est mieux. Pour le reste, c'est la petite dernière que tu as en face de toi et, pour ton information, mon prénom, c'est Abbygaëlle euké ? Non parce que bon, c'est mieux si tu utilises mon prénom qu'un surnom à la con qui va m'énerver plus qu'autre chose. Et puis, on ne se connait pas alors vas-y molo quand même, ce serait dommage que je te fasse un bleu, tu ne crois pas ? Ah oui, le deuxième prénom, qui ne sert à rien mais qui est là on ne sait pas trop pourquoi. Le mien, c'est Zoëlya. Ne me demande pas pourquoi, j'en sais rien, j'ai rien demandé et j'ai encore moins choisi. Non ça me dit rien, je me demande si Rachel (ou Phoebe) pourrait s'occuper de toi. C'est une bonne personne, unique en son genre, je suis sûr qu'elle t'apportera beaucoup, ta vie va être différente à présent, elle va briller et les gens vont t'adorer. Justement en parlant de gens, tu as peut-être déjà quelqu'un qui t'adore ? J'ai des tas de gens qui m'adorent. Comme j'en ai beaucoup d'autres qui me détestent. Cela dit, j'ai ma famille qui m'adore, même si ce n'est pas toujours facile et qu'on ne dirait pas forcément comme ça, mais si. J'ai aussi Jake et Jane, mais eux, c'est différent. Et puis, j'ai surtout Aaron. L'homme de ma vie qui ne saura jamais que c'est lui et qui en bavera toujours autant, qui me verra pleurer pour m'excuser et qui continuera de me prendre dans ses bras malgré tout. Alors oui, si c'est ça que tu veux entendre, j'ai quelqu'un qui m'adore. Oh je vois, en fait non je vois pas, tu es étrange mon ami. Tu es pressé ? Tu penses que j'en ai fini avec toi ? Et bien figure toi que non, si tu devais renaître en quelque chose tu opterais pourquoi ? Un chat. Le chat de Link même, parce qu'il a la belle vie ce fucking chat quand même. Intéressant, moi j'aimerai revenir en étant une chèvre, ça doit être sympa de brouter toute la journée. Enfin tu me diras chacun ses préférences, tiens en parlant de ça, tu aimes quoi ? J'suis branchée connerie principalement mais après, si on creuse un peu plus, j'suis plus branchée cowboy que cowgirl mais je reste ouverte à la discussion. Je t'aurai bien dit comme moi, mais je ne vois pas l'intérêt de préféré telle espèce à une autre. Mais oui nous avons bientôt fini, calme toi. Une dernière pour la route, si tu devais opter pour un super héros, tu prendrais qui ? Kick-Ass. ce mec est un génie ! Choix vraiment... Oh je n'avais pas vu l'heure, tu es libre, merci d'avoir pris le temps de répondre à mon questionnaire.

   
parlons un peu

    Aujourd'hui je n'ai pas envie d'être original, je sais que cela peut-être étrange, mais je vais me comporter comme n'importe quel spécimen se trouvant dans cette ville. Oui je peux le faire, la preuve, pourquoi tu es venu t'installer là ? Bon si tu es natif d'ici, il y a bien une raison qui t'a poussé à rester ? Il paraît que l'herbe est toujours plus verte ailleurs, tu ne trouves pas ? Les dictons, je m'en tamponne. Vivre au jour le jour, c'est tout ce qu'il m'importe. Et puis, ma famille est ici, Jane, Jake, Aaron. Il m'est carrément impossible de prendre la fuite. Tu me vois sincèrement vivre sans eux ? Ouais, non, plutôt crever. Ce n'est pas pour rien que j'ai pris une coloc avec les deux J. Et puis, même sans ça, cette idée ne m'a même pas traversé l'esprit, c'est vraiment une chose à laquelle je n'ai jamais réfléchis pour le coup.

    Est-ce que tu aimes les tomates ? Moi pas vraiment, tiens c'est quoi ton plat favoris et celui que tu détestes. Oh puis soyons fous, quel légume tu vénères et celui qui te fait horreur ? Les tomates, ce n'est pas vraiment ma came, qu'elle soit cuite ou crue d'ailleurs. Je trouve ça fade, mais ça ne m'empêche pas de les manger quand ma mère en fait, juste histoire de lui faire plaisir quoi. Mon plat favoris serait un bon vieux Chili con Carne. C'est une pure tuerie ce truc ! Je ne sais pas qui a eu l'idée d'inventer un truc pareil mais sans déconner, je pense que je pourrais faire un meurtre pour manger une telle chose. En revanche, ne me faites surtout pas manger de viande crue sinon c'est la catastrophe assurée. Pour ce qui est des légumes, j'ai succomber au charme des poivrons, comme Emma, parce que c'est vrai que c'est un délice. Et, comme ma frangine, les carottes restent ce que je vénère le moins au monde.

    Question bonus, quelle est la première chose que tu fais en te levant et bien sûr la dernière en te couchant ? Surprend-moi ! allumer et éteindre la lumière quelle question !
   
(c) glass skin

   
T'es quel genre de Minion ?
Voici venu le temps des rires et des chants sur l'île aux minions, c'est tous les jours la fête et les potatoes. Et toi tu es qui ? je suis l'indétrônable b_bulle ou Mel, as you want darling Ah ! Non... jamais entendu parler, désolé de t'avoir fait une fausse joie. Tu n'es pas d'ici, ce monde t'es inconnu, n'est-ce pas ? comment ça pas d'ici ? Et puis quoi encore ? Française de souche quoi qu'avec quelques origines espagnoles mais ça on s'en fout en fait. Hum... Effectivement, c'est pas tout proche, mais tu passes souvent par ici ? Tous les jours même si en ce moment c'est un peu compliqué mais j'espère que d'ici la fin du mois je m'en serais sortie. Et bien tu m'en vois fort heureux et tu penses quoi de mon royaume ? c'est de la bombe bbey Tu m'en vois fort heureux ! Finalement je vais te garder, tu m'as l'air fort sympathique. Une dernière chose a ajouté ?  BING REVOLUTION   

   
Code:
<span class="avatarpris">☓</span> juno temple • [i]abbygaëlle z. bing[/i].
   


Dernière édition par Abbygaëlle Z. Bing le Mer 10 Sep - 21:54, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : juno temple

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Sam 19 Juil - 15:04

Silence maraud, je parlemente.
   
i'm a fucking bing

« MAMAAAAAAAAAAAAAAAAN ! LINK, IL A ENCORE MANGE MES GÂTEAUX ! C'EST UN GROS TAS TOUT POURRI ! MAMAAAAAAAAAAN ! » La petite tête blonde qui gueule et court dans toute la maison, c'est moi. Ben quoi, j'y peux rien, Link a encore tout mangé sans m'en laisser un bout. Et, bien évidemment, il me court après pour m’empêcher de tout raconter à maman. Mais au pire, je m’en fiche, je suis plus rapide et plus maligne que lui, alors je peux le semer facilement. Sauf que je n’avais pas calculé la probabilité de me prendre un Zazou hilare en pleine face. Bon, passe encore puisqu’il me rattrape à la volée pour que je ne m’éclate pas la tête sur le carrelage. N’est-il pas mignon ? Link arrive comme un dératé et hop, planquée derrière l’aîné, je me sens un peu puissante quand même. Zazou retient Link en posant sa main sur la tête du garçon, bras tendu, pour qu’il n’avance pas plus. « Alors comme ça t’as tout mangé ?! T’es pas cool Link, t’aurais pu m’en laisser quand même … » Choquée, je pince Zazou sur la hanche. Il retient un cri. « T’aurais pu en laisser à ta sœur aussi. Elle n’en n’a pas eu, elle. Moi, j’en ai pris trois fois. » Je reste bouche bée. Ils ne sont pas sérieux là quand même ?! Zazou se retourne du côté de Link. Ce dernier me lance son plus beau sourire moqueur. Je vais le tuer. On se lance alors tous les trois dans un combat de regard. Je suis plus forte qu’eux à ce petit jeu, je vais les dévorer tout cru. On se croirait dans un western, tous les trois près à dégainer pour porter le coup fatal. Je suis clairement en infériorité numérique mais je vaincrais, parce que je suis une Bing et que je suis la meilleure et la petite dernière. C’est toujours la plus jeune et plus intelligente qui s’en sort. « Attendez-moi !!! Je vais chercher une botte de paille, je la fais rouler entre vous et hop, j’me positionne, comme ça, pas d’jaloux ! » Voilà la cavalerie ! Chouette ! « Emma … Y a pas d’paille dans l’jardin … » « Mais on s’en fout roooh ! J’peux faire la poussière dans ta chambre Link, j’suis certaine de pouvoir en faire une assez grosse boule pour que ça ressemble à une botte de paille. » La main de ma sœur se tend vers moi. J’ai envie d’éclater de rire mais si je le fais, je perds le contact avec Zazou et ça, ce ne serait pas bon. Je claque la main de ma sœur en la voyant du coin de l’œil.   « Vous vous battez pour quoi en fait ? Non parce que je prends le parti d’Abby mais j’veux au moins savoir pourquoi … » Je m’indigne. « ILS ONT BOUFFE TOUS LES GATEAUX ! » Je serre les dents, ils ne s’en sortiront pas comme ça. « Ceux qu’on a acheté hier avec maman ?! » J’acquiesce. « Les enfoirés ! J’EN AI PAS EU ! » Alors c’est un complot. Que la guerre commence. Emma se place à côté de moi, fixée sur Zazou. Je prends Link, c’est plus facile avec lui. Et puis, Emma et Zazou, c’est Emma et Zazou. Link et Abby, c’est Link et Abby. La partie peut continuer. Enfin, c’était sans compter sur les parents qui ont débarqué de nulle part en hurlant « BATAILLE D’OREILLEEEEEEEEEEEEEEEEERS » Et après, c’est nous les gamins ? Ah bon.

De toute façon, chez les Bing, ça a toujours été comme ça. Il parait que l’on ne peut pas lutter contre sa nature. Il faut dire qu’on est sacrément atteint dans la famille. Zazou, il fait genre que c’est le plus sage, le grand maître et tout le bazar mais franchement, il en fait des belles lui aussi. Quand il débarque dans ma chambre en mode furtif, qu’il me fait flipper à mort et qu’il repart comme si tout était normal, croyez-moi, y a de quoi douter de ses capacités mentales. Après, il y a Emma. La voix de la sagesse numéro deux. Oui, parce que ce sont les aînés. M’enfin, elle est beaucoup moins calme que Zazou, ça c’est clair. Quand elle me saute dessus pour savoir si je n’ai pas vu son chemisier préféré parce qu’elle sait que je l’ai vu et qu’elle ne me lâche pas pendant au moins vingt minutes alors que son foutu chemisier, je ne l’ai jamais vu de ma vie et qu’au final et me gueule dessus pour me dire qu’elle l’a retrouvé dans son placard. Vous voyez le tableau ? Quant à Link, alors lui, c’est le summum du n’importe quoi. Il se prend pour un Apollon, mais genre un vrai. Bon, d’accord, j’admets que mon frère est canon. Cela dit, c’est mon frangin alors je me dois de le faire redescendre sur Terre quand monsieur commence à partir un peu trop loin et surtout un peu trop vite en besogne. Il y a des limites à tout. Et puis ça le fait chier quand je lui dis qu’il ne sert à rien et que je ne comprends pas comment Rory pourrait vouloir de lui. Rien qu’à voir sa tête se décomposer en mille morceaux quand je parle de Rory, ça, c’est ma victoire. Il se venge cela dit, ce qui est normal. Mais Lincoln, je ne pourrais jamais vivre sans lui. Je n’arrive pas à le lui dire parce que verser dans le sentimental et la guimauve, c’est pas pour moi, je suis comme ça. Il devrait comprendre que si je le fais autant chier, c’est parce que je l’aime encore plus. On est comme ça chez les Bing, on fonctionne par paire. Maman et Papa, Emma et Zazou, Abby et Link. Et puis, y a des fois où les paires s’inversent.

   
je savais que j'étais foutue d'avance

« T’étais où ? » Il doit être quoi, quatre heures du matin ? Et alors, qu’est-ce que ça peut lui faire de toute façon ? Je soupire et décide que ce n’est même pas la peine de répondre à sa question. « Abby, j’t’ai posé une question. » Le seul problème, c’est que Zazou n’est pas mon père alors je n’ai aucun compte à lui rendre. Je décide de faire la sourde oreille. Ça tombe bien, il n’a pas à savoir ce que je faisais, ni même avec qui j’étais, ça ne le regarde pas, je fais ce que je veux de ma vie. Et j’emmerde le monde en passant, mais ça, c’est un détail. « Abby ! » Il m’attrape par le bras, bien décidé à ne pas me laisser passer comme ça. « Il est quatre heures du mat Zazou, j’suis claquée, lâche-moi les baskets, c’est bon. » Grossière erreur. « Parce que tu crois que ça me fait plaisir de poireauter sans même savoir si tu vas rentrer, juste histoire de te passer un savon ?! Putain mais Abby, à quoi tu joues là, au juste, hein ? Ta crise d’ados, ça fait dix ans qu’elle dure, au bout d’un moment, il faut savoir s’arrêter. « Il m’exaspère, c’est dingue. Nouveau soupire de ma part, je tente de me dégager de l’emprise de sa main sur mon bras. En vain. « Ça va, m’prend pas la tête, j’suis pas d’humeur. J’suis vivante, y a pas mort d’homme, tout va bien. Tes leçons de morales, tu peux te les garder. J’penserais à dire aux parents qu’ils n’ont pas besoin de chien de garde pour me surveiller. T’as passé l’âge de t’occuper d’moi, t’as autre chose de mieux à faire tu crois pas ? » S’il y a bien une chose que je me garde de faire, c’est tenir tête à Zazou. Cette fois-ci, je n’ai pas su fermer ma bouche et j’ai foncé tête baissée dans la gueule du loup. Zazou ne s’énerve pas souvent, mais je crois que cette fois-ci, j’ai dépassé les bornes. « Abbygaëlle, ça suffit maintenant ! Arrête de prendre les gens pour des cons, arrête de te positionner en victime parce que t’imagines même pas le nombre de gens qui rêverait être à ta place. T’as tout ce que t’as toujours voulu, t’as une vie parfaite et toi, tu trouves le moyen de tout bousiller, comme d’habitude ! Mais t’attends quoi au juste ?! Que ça parte en vrille pour de bon ? Que tu puisses plus réparer le bordel que tu fous à ton passage ? Qu’on arrête de te protéger et qu’on te laisse dans ta merde une bonne fois pour toute ? Tu vas trop loin ! » Personne ne prononce mon prénom. Personne. Ai-je atteins le point de non-retour ? Possible. Je serre les dents, plante mon regard dans le sien parce que, de toute façon, je ne sais rien faire d’autre que de provoquer mon monde. « J’ai besoin de personne, je me débrouille très bien toute seule. J’ai plus quatre ans Zazou, mets-toi bien ça dans le crâne. J’suis plus une gamine alors lâche-moi maintenant. » Il sait pertinemment qu’il n’obtiendra rien de plus de ma part. Je ne sais pas vraiment si c’est pour cette raison qu’il décide enfin de me lâcher mais je saute sur l’occasion pour m’éclipser, le laissant lamentablement en plan, en plein milieu du salon. Enfin ça, c’était cinq minutes avant que je ne décide de revenir sur mes pas. « J’étais avec Jake … Et on a pas vraiment fait gaffe à l’heure … Bonne nuit Zazou … » Je me mords la lèvre inférieure et baisse la tête. Culpabilité ? Pas vraiment. Je déteste me prendre la tête avec lui, c’est surtout ça. Il soupire, lève les yeux au ciel et lâche un ridicule et minuscule sourire en coin. « Bonne nuit petite sœur. » Je me risque à me réfugier dans ses bras. Moment de tendresse essentiel mais pourtant si rare. Un léger baiser déposé sur le haut de mon crâne et je file me coucher. Ouf, je m’en suis bien sortie.

On a beau dire, on a beau croire tout ce que l’on veut, les Bing, c’est une famille, une vraie. On s’engueule souvent, on rigole tout le temps et on s’aime à en crever. On ne sait juste pas se le dire. Alors ça passe par de petites attentions dont on ne fait même plus attention à force, mais on sait qu’elles sont là, quelque part. Inséparables et complètement tarés, c’est comme ça que nous sommes. Les Bing, la meilleure famille qui puisse exister sur Terre.
   .


Dernière édition par Abbygaëlle Z. Bing le Sam 19 Juil - 16:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : juno temple

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Sam 19 Juil - 15:04

Silence maraud, je parlemente.
 
parce que c'est nous, envers et contre tous

« JAAAAAAKE ! » Il me regarde de travers et ne comprend pas pourquoi je m'entête à hurler alors que je suis quasiment arrivée à sa hauteur. Lui, c'est l'homme de ma vie, mon alter-égo, mon double, mon meilleur ami. Sans lui, je suis foutue. Alors, je dois bien avouer que j'ai besoin de lui pour mener à bien ma mission. Et puis, c'est aussi parce que je ne pourrais pas lui cacher une telle chose que je me précipite vers lui. Jake sait calmer mes ardeurs et il est, en quelque sorte, mon côté réfléchi. Bref, ce défi est une mission pour nous deux. « Tu fais tes yeux de chat complètement barré. Tu m'fais peur quand tu fais ces yeux-là. Tu veux pas changer d'expression steuplait ? » J'arque un sourcil. Qu'est-ce qu'il a ? Il a avalé un cornflakes de travers ou quoi ? Bref, je me jette sur le canapé en faisant bien attention à le bousculer en passant parce que je ne le sens pas très réceptif à l'étendu de la chose. « On a une mission de premier ordre Forman. Alors t'es obligé de me suivre sur ce coup là. En fait, je ne te laisse pas le choix. » Je ne cèderais rien. J'ai besoin de ma moitié pour y arriver, bien que cette tâche soit tout à fait à ma portée. Cela dit, j'ai besoin de lui pour calmer mes ardeurs et surtout éviter de trop en faire parce que je me connais un peu quand même. « Vas-y. Expose. » Ah. Je crois que j'ai réussi à capter son attention. Ou alors c'est juste pour me faire plaisir. Enfin bref, je n'ai pas le temps d'y penser pour le moment. « La mission est la suivante : Zach et Imo. » Je me dandine sur le canapé, me mordant la lèvre inférieur, les yeux pétillants de malice. Et lui, il n'a pas l'air de comprendre. « Bon, très bien. Toi, je ne t'aime plus aujourd'hui. T'es pas réceptif, faut que tu reprennes du poil de la bête. Je sais pas moi, sors, bois, baises, j'en sais rien mais fait quelque chose parce que t'es vraiment pas mon meilleur ami en ce moment. » Il entrouvre la bouche pour rétorquer mais je préfère l'ignorer et je cours hors de l'appartement. J'en parlerais avec Jane quand je rentrerais tout à l'heure. Pour l'instant, il faut que je vois Zach, c'est une urgence. Et puis, il faut que je fasse bien attention à ne pas tomber sur Link, sinon je suis foutue. « Abby ?! Mais qu'est-ce que tu fais cachée derrière le buisson au juste ? » Je pose violemment mon doigt sur les lèvres de ce crétin qui pourrait tout faire foirer. Ayant vérifié mes arrières, je me retourne vers ce cousin que j'aime tant, à ma manière cela dit. « Il est pas là hein ? » Mais qu'ont-ils tous à me regarder de travers aujourd'hui ? « Link grand dadet ! » Il secoue la tête en signe de négation. Parfait, à nous deux maintenant. Je l'attrape par la main et l'attire vers la maison parce qu'il faut qu'on soit bien installés pour discuter de telles choses. « Tu peux m'dire ce qu'il te prend d'un coup comme ça Abby ? » Il a l'air complètement paniqué. Mais qu'ont-ils tous aujourd'hui bon sang ?! « Il faut qu'on discute toi et moi mon petit bouchon. Vois-tu, tu as soulevé un sujet très intéressant l'autre soir. Et bien entendu, je vais te filer un tout petit coup de pouce et récolter des infos, rien que pour toi parce qu'on ferait n'importe quoi pour la famille quand on est un Bing pas vrai ? » Et j'en rajoute, et j'en rajoute. Parce qu'il faut bien avouer que je suis persuasive mais autant l'être un maximum. « Attends deux minutes ... Naaaaan ... Tu m'fais marcher ? Tu peux pas être sérieuse ... » Et ça, c'est le summum de la naïveté jumelée avec la connerie et triplée avec la stupidité des Bing. Je soupire et lève les yeux au ciel. Ce type me prend vraiment pour une novice. « Tu m'deçois Zach ... Énormément même ... Tu me sous-estimes beaucoup trop, c'est pas bon pour mon égo et surtout pour mon efficacité tu sais ? » Le changement d'expression sur son visage me montre qu'il vient de comprendre que je ne plaisante pas. Je fais faire de lui le parfait Casanova, meilleur que Don Juan et mille fois plus beau que DiCaprio. Zach, ce sera une bomba atomique d'un autre genre, quelque chose de fantasmagorique. Mon œuvre sera magistral j'en suis convaincue à mille million de pour-cent.« ZAAAAAACH IL FAUT QUE J'TE PARLE AVANT QUE LA NAINE- » J'arque un sourcil, Zach reste bouche bée et Link a l'air complètement con, mais ça, c'est une question d'habitude. « Bon et bien la naine va s’éclipser hein ... » Je lance un regard noir à mon grand benêt de frangin. « Zach, tu m'appelles quand t'auras cinq minutes, faut que j'te parle de certains détails pour notre affaire. » Grand sourire aux lèvres, il me regarde avec ses yeux de merlan frit et j'en profite pour m'enfuir avant qu'il ne soit trop tard. « JAAAAAANE L'AMOUR DE MA VIE MON BÉBÉ JE VEUX UN CÂLIN MÊME SI JE SAIS QUE C'EST ULTRA CHELOU MAIS J'EN AI BESOIN » Et comme je m'y attendais, elle me regarde de travers. J'ai limite l'impression d'être un petit bonhomme vert venu d'ailleurs aujourd'hui. Enfin, elle se plie quand même à mon désir et prend ma tête entre ses mains et m'observe avec un peu trop d'attention. Elle m'examine ou je rêve ? J'ai la face écrasée dans ses mains, son visage à quelques centimètres du mien mais tout va bien, tout est normal. « Euh ... J ... Tu penses que j'pourrais récupérer mon visage un jour ou tu comptes en faire un trophée à poser sur le meuble télé ? » Elle retrouve ses esprits et finit par me lâcher. Je malaxe mes joues en espérant retrouver ma tête à un moment ou à un autre. « Toi, t'as passé une journée de merde. Raconte. » Ah ! Enfin quelqu'un de censé dans ce monde de cinglés. Elle se laisse tomber sur le canapé et le tapote pour que je vienne me morfondre à ses côtés. Ce que je ne mets pas longtemps à faire bien évidemment. Alors je lui raconte comment Jake m'a abandonné, comment Zach m'a catalogué et aussi comment Link m'a consterné. Bref, une bonne journée bien pourrie. Mais, c'était sans compter sur le calme reposant de l'appartement dans lequel j'ai retrouvé ma meilleure amie. « Waw. Petit panda a perdu sa forêt de bambou ... Pas cool du tout ... MAIS moi je suis làààààà. » Le simple fait de la voir sourire, je sais que j'ai gagné ma soirée. Jane, elle est géniale. Jane, c'est l'autre bout de ma vie sans laquelle je ne pourrais vivre. Jane, c'est mon rayon de soleil quand tout s'assombrit. Jane, c'est la femme de ma vie. Alors ce soir, je sais que ce sera parfait. Parce que ce soir, ce sera Jane et Abby contre le reste du monde. « Hé ! Moi aussi j'suis là ! » Jake se tape l'incruste, s'asseoit entre nous deux sur le canapé en prenant bien soin de se poser à moitié sur moi - serait-ce une vengeance par rapport à ce matin ? Cela dit, c'est comme ça que je sais que je l'ai retrouvé. Alors ce soir, ce sera une soirée encore plus parfaite. Parce que ce soir, le trio va passer une soirée de folie. Ouais, devant la télé avec un verre à la main, quelques clopes et des chips. Oui parce que sans chips, c'est naze.

 
et puis, il y a lui aussi

« J’suis désolée … » Et voilà que ça recommence. Toujours le même schéma, en boucle. Je passe une semaine entière à le fuir comme la peste, à ne répondre ni à ses appels ni à ses messages. En plus de ça, je chauffe la moitié de la planète sous ses yeux et il ne bouge pas le petit doigt. Rien. J’ai pourtant essayé, des dizaines et des dizaines de fois mais rien à faire. Ce mec est un alien sorti de nulle part et qui n’a qu’un but précis : me faire tourner la tête, le cœur et le corps. Et comme d’habitude, je culpabilise et je cours jusque chez lui comme une dératée parce que j’ai besoin de sentir la chaleur de son corps contre le mien, la sensation de ses bras autour de moi. J’ai besoin de lui. Mais qu’est-ce qu’il m’arrive bordel ?! Alors il secoue la tête comme s’il comprenait quoi que ce soit à ce que je peux ressentir, il m’attire contre lui et plaque ses lèvres contre les miennes. « C’est rien Abby … C’est rien … » Et c’est à ce moment-là que je me dis que j’ai réussi à trouver LE mec parfait, celui qui fera changer la donne de la malédiction des Bing. Mais ce type parfait, ce n’est pas pour moi et pourtant je l’ai et je flippe à mort qu’il me laisse tomber pour mieux parce que je ne suis pas un modèle de sainteté et que … Il faut que je pense à autre chose, il faut que j’arrête de réfléchir. Lâcher prise, c’est ça. Mais lâcher prise avec lui, c’est encore mieux. Parce qu’Aaron, c’est la personne qui me fait me sentir toute bizarre. Parce qu’Aaron je l’ai voulu et que je l’ai eu. Mais il n’est pas comme les autres, oh non, loin de là. J’ai fait l’erreur de m’attacher. Il faut que je consulte, genre avec Emma. Oui, Emma, elle pourrait m’aider. C’est la sagesse numéro deux de la maison. Bon, d’accord, c’est pas le meilleur modèle que je puisse trouver mais c’est ma sœur, ma grande-sœur qui plus est. Oh et puis il faudrait que je prenne le point de vue de Jake aussi, même s’il sait à peu près dans quelle galère je me suis encore embarquée. Mais cette galère-là, je ne suis pas certaine de vouloir m’en défaire.
  .


Dernière édition par Abbygaëlle Z. Bing le Mer 10 Sep - 21:36, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 89
☞ AVATAR : Mini Franco ♥

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Sam 19 Juil - 16:27

    
Cause this is thriller, thriller at night   


(oui c'est ma façon de dire bienvenue à ma saloperie de petite soeur qui veut me vendre   )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : juno temple

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Sam 19 Juil - 16:39

Sache que ce n'est pas parce que tu feras le zombie que je changerais d'avis. je monterais cette vente et j'te refourguerais pour trois francs et six sous   d'autant plus que j'aurais préféré un peu d'amour venant de ta part, mais visiblement, j'peux toujours me gratter ... C'EST PAS JUSTE   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 89
☞ AVATAR : Mini Franco ♥

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Sam 19 Juil - 16:47

Mais tu le sais que je t'aime, t'es ma soeur, je suis programmé pour t'aimer

J'aime ton ava ♥ Il faudra qu'on se trouve un lien avec Andy & Aspen vu que tes deux meilleurs amis, sont mes frères et soeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : juno temple

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Sam 19 Juil - 16:51

ben encore heureux même ! mais je veux que tu me le montres, que tu me le dises bordel ça t'éviteras peut-être une vente au rabais, qui sait   
oh mais oui, c'est carrément pas faux ça   parce que sinon, ça n'a pas de sens héhé   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 89
☞ AVATAR : Mini Franco ♥

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Sam 19 Juil - 17:24

Allez viens, on va faire l'amour est dans le pré et tu verras ô combien je t'aime !! Plus qu'une vache déjà, imagine ô combien c'est beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : juno temple

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Sam 19 Juil - 18:09

ah non ça ira merci ! paye l'inceste ! manquerait plus que ça dans la famille oh et tiens, plus qu'une vache ... encore heureux j'ai envie de dire nan mais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 89
☞ AVATAR : Mini Franco ♥

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Sam 19 Juil - 19:29

mais ça va pas les idées d'incestes   Dans ma tête c'était on inscrit Link à l'émission et dedans il dira ô combien il aime Abby plus qu'une vache.
Tu te rends pas compte ô combien c'est dur pour lui de parler sentiments, la preuve il croit que Rory a tourné la page, alors que n'a définitivement pas tourné la page et elle... bah elle pense pareil Ils sont mal barrés ses deux là et dire que Link s'en sortait le mieux des Bing côté coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 36
☞ AVATAR : kristen bell

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Dim 20 Juil - 11:56

MA ABBYYYYYYYYYYYYYYYYY
       

(tu vois Link ça c'est de l'amour !!) Je me répète, je sais, mais je suis trop contente que tu sois là ! Ma parfaite petite sœur ! Moi je dis les Bing c'est la vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 69
☞ AVATAR : Emma Stone.

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Lun 21 Juil - 10:12



BOn, je peux pas venir te souhaiter la bienvenue en Zazou, mais j'aurais presque créer son compte rien que pour toi! Presque! Sauf que je suis au travail, et que ce serait mal de perdre mon temps à ça  Rolling Eyes  Ravie de te voir débarquer en tout cas, la frangine   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : juno temple

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Sam 26 Juil - 13:04

ah ben voilà, au moins la frangine elle sait ce que c'est de l'amouuuuur  


anyway, petit message de prévention les amis, je suis une sif, autrement dit sans internet fixe, pour le moment  du coup, je galère pour la fin de ma présa. je devrais avoir internet dans mon chez moi à partir du 7 août mais j'préfère prévoir au cas où, du coup, j'ai les mains liées jusqu'au dix août. j'essayerais de faire ça au plus vite ou même squatter la connexion chez mes parents mais je ne préfère pas trop m'avancer au cas où il m'arrive un pépin. voilà ma vdm continue malheureusement   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 235
☞ AVATAR : Willa Holland

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Dim 27 Juil - 12:51

JUNO ♥ je l'adoooooooore cette meuf elle est géniale et bordel qu'est-ce qu'elle est belle                                                                                    ouelkoooooooome ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 53
☞ AVATAR : Luke Grimes

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Mer 30 Juil - 15:05

Bon parce que je suis de bonne humeur je vais t'encourager, ceci ne se reproduira pas tout de suite. (c'est parce que je suis pas en Link en fait )

parce que je t'aime chieuse qui me sert de soeur. ♥:
 

  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Sam 16 Aoû - 20:13

bienvenue à toi.   
Revenir en haut Aller en bas
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : juno temple

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Mer 20 Aoû - 20:53

coucou tout le monde   
je viens vous annoncer une excellente nouvelles ! j'ai ENFIN récupéré internet donc du coup, je me remet à la rédaction de ma fiche de présa de ce pas   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 89
☞ AVATAR : Mini Franco ♥

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Mer 20 Aoû - 21:23

Tu reviens au moment ou on a une Jane, tu sais que tu gères ? allez dépêche toi mon bouchon, i want my little sister   (matte moi ce smiley d'amour   )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 160
☞ AVATAR : la robb.

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Mer 20 Aoû - 23:34

OUIIIIIIII MON ABBY ON EST STYLEYYY ON ARRIVE EN MÊME TEMPS (enfin presque mais t'as compris.)                                            représente la team rocket (ouais c'est nous la team rocket, je sais pas pourquoi mais j'aime bien c'est bowwww comme nous.           )
vite vite vite termine ta fiche qu'on se chope un p'tit Jake et qu'on se fasse des rps à trois (     )
bienvenue même si j'suis pas validée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 31
☞ AVATAR : Dane DeHaan

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Mer 27 Aoû - 19:04

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 92
☞ AVATAR : Tyler CRAZY Posey

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Dim 31 Aoû - 19:10

welcouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuume
JUNO c'te merveille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 196
☞ AVATAR : Andrew perfect Garfield

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Lun 8 Sep - 18:40

T'as redisparu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : juno temple

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Mar 9 Sep - 14:47

naaaaan enfin si, à moitié mais j'avance petit à petit. je sais, je prends énormément de temps mais j'ai quasiment fini, c'est promis réservez-moi un tonnerre d'applaudissement parce que je vais la finir aujourd'hui, jour de ma naissance, parce que je n'ai rien d'autre à faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 89
☞ AVATAR : Mini Franco ♥

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Mar 9 Sep - 14:50

WHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAT C'EST TON ANNIVE ET TU NOUS LE DIS COMME CA  

Rien que pour toi

                                       

Je t'aime petite soeur

(c'est sincère )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☞ CONNERIES : 25
☞ AVATAR : juno temple

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   Mar 9 Sep - 14:53

haaaaaaan, ça c'est de la motivation tu vois, quand tu veux, tu sais être un frère normal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(abby) la famille est un lieu où tout le monde vous aime, peu importe comment vous êtes, ils vous acceptent pour qui vous êtes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» article-payer les mères à la maison,tout le monde y perdrait
» Boujou tout le monde
» LES GERARD DE LA POLITIQUE – Y en a eu pour tout le monde !
» A deux ans, tout le monde est "méchant"!
» Le sampler de "Tout le monde en parle"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WOLLONGONG :: ∞ Mais je n’ai aucune envie d’aller chez les fous ! :: 
La question est qui es-tu toi ?
 :: 
tout le monde est fou, ici
-